Volume et texture

L’effet rafraîchissant et le pouvoir gainant du shampooing sec Refresh Dry Shampoo d’Eugène Perma Professionnel raviront vos clients.



Nouveau dans la gamme Artist(e), pour des coiffures alliant volume et texture, sans résidu poudreux.

Eugène Perma : Couleurs boostées !

 

Eugène Perma Professionnel présente sa nouvelle collection de Boosters. Des nuances intenses pour élargir la palette et multiplier les possibles.

Pour intensifier une nuance Carmen Rituel, neutraliser un reflet, ou créer de nouvelles nuances chaudes, froides ou même pastel, la marque propose une gamme qui offre des recettes à l’infini.



Quatre nuances pures, miscibles avec l’ensemble des nuances Carmen Rituel, pour un résultat uniforme et brillant, une tenue longue durée. En nuance unique pour un résultat ultra-intense ; en mélange avec les nuances Carmen Rituel pour une infinité de possibilités ; en mélange en Milkshake pour des nuances pastel.

 



Eugène Perma Professionnel : « L’artiste, c’est vous… »

 

Eugène Perma Professionnel vous présente artist(e), sa nouvelle gamme de produits de coiffage, qui vous transformera en véritable sculpteur.



Avec ses six collections de produits aux formes épurées et vegan qui se mélangent et se complètent, elle permet d’inventer une infinité de gestes coiffants. Mention spéciale pour Texture Paste, une pâte texturisante qui structure avec précision les cheveux courts ou mi-longs tout en gardant un effet naturel et sans résidus.



« Révélez l’insolente qui sommeille en vous ! » : le projet artistique de Souhad Abdellali et Christophe Pujol

C’est sous l’objectif de Nassima Boutadjine que Souhad Abdellali a pris la pose pour sa collection. Le fil conducteur de ce projet co-créé avec le coiffeur studio, Christophe Pujol ? Une injonction aux femmes.

« On a voulu les inviter à oser ! « Révélez l’insolente qui sommeille en vous ! » a-t-on eu envie de leur dire » explique la patronne du Salon Jarny, alors mannequin d’un jour. « Cette collection est une invitation au lâcher prise, à se découvrir telle que l’on est. A faire tomber aussi les diktats et les tabous. Pour cela, nous avons imaginé des femmes représentatives de différentes époques, années 20,60,70… à travers moi-même. Je me suis mise en scène. Nassima a pris les photos et Christophe m’a coiffée. Cette femme dans la Médina dans les années 20, par exemple, est le symbole de la féminité et de la rébellion à cette période-là. On a traversé les époques avec des femmes inspirantes. J’ai voulu dire aux femmes et à tous que l’on peut se révéler, qui que l’on soit ! » confie celle qui affiche une expérience de 20 ans dans la coiffure. « Ce shooting, je le partage par touche sur mes réseaux sociaux. En toute humilité bien sûr ! Mon souhait de donner à d’autres l’envie de se révéler, d’oser entreprendre. »

Son parcours ? Souhad Abdellali se qualifie d’atypique. « J’étais destinée à faire de longues études. Mais j’étais rebelle. J’ai fait les 400 coups et vers 18 ans j’ai dit à mes parents : j’arrête l’école ! J’ai préparé mon bac Littéraire par correspondance avec le CNED pour finalement ne pas me présenter à toutes les épreuves. Quand mon père m’a dit poussé à prendre ma vie en main, je me suis lancée dans un CAP coiffure en un an à Metz » se souvient elle.

« La coiffure traditionnelle ne m’intéressait pas plus que ça. Mais d’un coup en découvrant la Haute Coiffure Française, j’ai découvert un monde ! Je voulais devenir comme ces grands coiffeurs » confie-t-elle. Après plusieurs expériences dans différents salons, BP en poche, elle décide finalement de s’installer à son compte. « Monter un dossier bancaire n’était pas évident, je n’avais rien mais j’y suis parvenue ! J’ai ouvert le salon Jarny, il y a 13 ans, dans une petite ville de 8000 habitants pas loin de Metz. Mais à 25 euros la coupe, cela nécessitait de faire du volume. Je ne m’y retrouvais pas. J’ai ouvert une boutique de prêt-à-porter juste en face. Finalement je n’avais plus envie de courir. Je me suis recentrée. »

Une sorte de retour aux sources qui l’a poussée à ouvrir le 28 mai 2022 son salon-appartement. « Le Covid, les confinements m’ont permis de me recentrer sur mes envies. Je voulais trouver un outil de travail qui me ressemble, fidèle aux valeurs que mes parents m’ont transmises. J’ai trouvé une maison à rénover. Dans mon salon-appartement où mes deux collaboratrices sont ravies de venir travailler, tout a été chiné. Chaque objet raconte une histoire de ma double culture. Il ne faut pas oublier d’où l’on vient. J’ai aussi voulu mettre l’accent sur l’expérience client, créer un cocon, avec une invitation au voyage, au Maghreb.»

En pénétrant à l’intérieur on entre dans une atmosphère avec une dominance de bleu Majorelle. Le devise en entrant ? « Sonnez, entrez et souriez ! » Puis j’ai créé des petites zones de consultation. Pour aller plus loin dans le bien-être, on peut fermer les volets et mettre une lumière tamisée pour offrir une expérience hors du temps, une parenthèse » explique la coiffeuse de 42 ans, reconnaissante envers Stéphane Amaru. « Ce nouveau salon, je le lui dois. Je l’avais contacté pour une formation individuelle. Je ne pensait pas qu’il viendrait. Quand il est arrivé, ça a été un électrochoc. Il m’a décomplexée ! Il a été un accélérateur, un déclencheur. Il m’a boostée. Cela m’a permis de sortir de ma zone de confort et de rencontrer des gens qui m’inspirent » précise-t-elle.

Ce fut le cas avec Christophe Pujol. « J’aimais son univers très tranché. Je l’ai approché grâce à la marque Eugène Perma, avec laquelle je travaille. On a convenu qu’on organiserait le shooting quand j’aurais trouvé le lieu. »

Aujourd’hui, Souhad peut se réjouir. « Certaines clientes m’ont suivie. D’autres, nouvelles, viennent parfois de loin. Elles sont prêtes à se déplacer pour profiter du côté intimiste et exclusif. Nous avons fait le pari d’ouvrir 35h, sur 5 jours en fermant plus tôt le samedi et le mercredi après-midi. Pour mes collaboratrices, c’est un plus. Le contexte est agréable et les horaires adaptés à nos vies familiales et privées. Les clientes s’adaptent en prenant une journée ou en posant un RTT » explique celle qui aime sublimer le naturel avec des balayages et des soins. « Je ne suis pas dans la transformation. J’ai des clientes qui ne viennent qu’une à deux fois par an. »

« J’ai préféré monter en compétence dans ce que j’aime faire. Je laisse aussi à mes collaborateurs cette opportunité. A vouloir plaire à tout le monde, on ne plait à personne ! » conclut celle qui s’imagine, par la suite, faire de l’accompagnement auprès d’autres coiffeurs sur des thématiques comme le business ou les RH.

« Balayer un projet à 360 °, trouver les financements, décrypter le jargon bancaire, puis enfiler tour à tour différentes casquettes. La vie d’entrepreneur de la coiffure n’est pas de tout repos ! »

 

Crédits :
Photos : Nassima Boutadjine
Coiffeur : Christophe Pujol

Séminaire Eugène Perma Professionnel à Marbella

Eugène ¨Perma Professionnel avait convié ses partenaires, clients et la presse professionnelle pour ce séminaire chaleureux au Club Med 45 à Marbella.

Plus de 300 personnes étaient présentes dont près de 100 adhérents du réseau professionnel l’Excellence des Coiff’.

Le soleil était au rendez-vous avec un programme sur 4 jours bien chargé : soirée de gala introduite par la famille Martin, Didier, Président, Cécile, Directrice Marketing et Marie -Laure, Directrice Division Produits Professionnels ainsi qu’Emmanuel Pirenne, Directeur Artistique.

« La coiffure fait partie de tous les évènement de la vie » a souligné Didier Martin.

Un show artistique coloré qui se voulait éclectique, rassemblant 5 coiffeurs passionnés et talentueux  :

  • Bro Paris, composé de 3 personnalités de la nouvelle génération de coiffeurs : Brandon Lombardo, Remy Nutini et Oregan Le Floch, a expliqué ses réalisations techniques sur tous types de cheveux, de longueurs ou de style,
  • Jean-Marie Hick, artiste coiffeur Belge, avec son style anglo-saxon a mêlé coupe, couleur et travail de matière.
  • Christophe Pujol, coiffeur et maquilleur inspiré de la scène techno berlinoise et les années 90, a partagé son univers avec différents tableaux créatifs autour de la nature nous prouvant que le travail du cheveu n’a pas de limite.

« La créativité n’a pas d’âge, ni de nationalité, ni de genre mais possède un dénominateur commun, la passion ! » Emmanuel Pirenne

 

Copyright Eugène Perma Professionnel

 

Inspiration : le portfolio Biblond du B100

 

 

Crédits :

#1

Biblond 77
Ludovic Geheniaux pour Eugène Perma Professionnel
Maquillage : Izabela Szelagowska
Stylisme : Joanna Wolf
Photo : Pawel Wylag
Production : MK Production

#2

Biblond 43
Coiffure : Dany Maugeri
Maquillage : Marlene Berard
Modèle : Cyrielle Formaz
Photo : Quentin Decaillet

#3

Biblond 81
DA : Gabin et Patrick Ahmed, Ludivine Rovel
Coiffure : Gabin et Patrick Ahmed, Ludivine Rovel, Vincent Staes, Natacha Gaze, Laura Goncalves
Maquillage : Thora Daniels
Photo : Stéphane de Bourgies
Retouche : Christophe Daguet

#4

Biblond 85
Ludovic Geheniaux

#5

Biblond 94
Mark Leeson
Coiffure : Abbie Johnson @ Mark Leeson for Revlon Professional
Maquillage : Lauren Mathis
Stylisme : Bernard Connolly
Photo : Richard Miles

#6

Biblond 78
Coiffure : Cyril Bazin
Maquillage : Morgane Hilgers
Stylisme : Laura de Villebonne
Photo : Medhi Le Barbier De Marseille & Sylvain MA Prod Video L. Photo



#7

Biblond 90
DA : Fabrice Parra et Jean-Baptiste Mazella
Coupe et coiffage : Jean-Baptiste Mazella
Coloration : Fabrice Parra
Photo : Anthony Arquier

#8

Biblond 92
Intercoiffure France
Direction artistique : François Mazeau
Équipe artistique : Nicolas Astruc, Alima Baz, David Cognin, Vincent Moutault, David Suquet, Pascal Thénard
Maquillage : Natalia Goff
Stylisme : Etienne Jeanson
Photos : Yves Kortum

#9

Biblond 93
DA, coiffure : Stéphane Amaru
Photo : Jules Egger®

#10

Biblond 80
Maximilien Coiffure
Collection : French Hairstyle Trends
Photo, DA, coiffure : Studio de création Estatoff & Margossian
Maquillage : Valérie Dumond
Stylisme : Sarah Diallo

#11

Biblond 99
Coiffure : Cyrille Durand
Maquillage : Clémence Odi
Photo : Asya Vardanyan



Douceur et brillance

Le shampooing Keratin Gold Essentiel d’Eugène Perma Professionnel, enrichi du complexe Keraction, répare et renforce. Le complexe Keraction associe nutriments essentiels et protéines de kératine qui préviennent la casse et apportent douceur et brillance aux longueurs. Ce complexe est doté d’une nouvelle technologie à diffusion prolongée grâce à un film qui libère les actifs au fur et à mesure.