IKOSOFT

Taille du texte: A A A

Depuis une dizaine d’années, des start-up développent des outils digitaux pour faciliter la vie des professionnels de la beauté, du logiciel tout en un (avec caisse certifiée NF525), pour assurer la gestion du salon, à la plate-forme pour recruter de nouveaux clients. À l’heure où 98 % des 18-24 ans possèdent un smartphone (source Statistica), il est difficile d’envisager qu’un salon se passe de la réservation en ligne – via les réseaux sociaux, un site Internet ou une marketplace. par Julie de los Rios et Lila Schoepf   S’ajoutent à cela d’autres supports numériques qui apportent les solutions nécessaires aux coiffeurs aujourd’hui, de la gestion de la caisse, des plannings et de stocks aux campagnes marketing en passant par le fichier clients ou l’agenda connecté. Pourtant, un sérieux retard est à déplorer. En effet, une étude réalisée par l’Unec en 2018 révélait que 80 % des coiffeurs utilisaient toujours un agenda papier et seulement 29 % avaient un site Web ! Pour vous aider à y voir plus clair, Biblond a rencontré quelques acteurs majeurs du marché.


 


Ikosoft

MORGANE PERMIN BROSSET, DIRECTRICE MARKETING

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est MORGANE-PERMIN-BROSSET.jpg.« Ikosoft est une entreprise familiale, avec vingt-sept ans d’expérience, qui touche 36 millions de consommateurs à travers nos 21 000 partenaires dans le monde. Nous offrons des solutions à 360° aux professionnels de la beauté. 40 % de notre CA est réinvesti en recherche & développement. Le pilier de notre activité est le logiciel tout-en-un Merlin, décliné dans plusieurs versions plus ou moins sophistiquées, disponible en cloud, full web et en local, qui peut être couplé à notre appli Nomad consultable partout sur smartphone. Notre force ?  

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Réseaux-sociaux-1.jpg.

 Nous répondons à toutes les demandes, du petit salon au grand groupe. À cela s’ajoutent nos solutions B to C comme la plate-forme Beauty Planet. Notre service marketing gère aussi la communication via les packs CRM. Cette option offre aux salons toute la gestion de la communication, avec des outils papier (nous avons notre propre imprimerie), les SMS, e-mails, enquêtes de satisfaction… Nous nous sommes associés à un grossiste pour La boutique, qui permet aux salons de vendre les produits de leur choix, avec les coefficients de leur choix, en marque blanche, sur leur site Internet. Enfin, nous avons une partie B to B, avec le Panel qui constitue une étude de marché et permet de comparer les performances avec d’autres salons, et iBusiness qui offre de gérer tout à l’échelle d’un groupe. »

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Réseaux-sociaux-2.jpg.

 

 Présence en France : sur les 21 000 clients dans le monde, 13 000 salons et 2 000 instituts sont en France.
Potentiel en développement business pour le salon : 43,23 € en dépense moyenne via la plate-forme.
Potentiel en réservation : 38 millions de RDV pris en ligne chaque mois . 17 % des réservations par de nouveaux clients.
Outils : Logiciel Merlin tout-en-un, réservation en ligne, outils B to C (plate-forme Beauty Planet, CRM, La boutique) + solutions C to C (Panel, iBusiness, relation fournisseur).
Équipe : 64 personnes dont 15 ingénieurs.
Combien ça coûte ? : En moyenne, le logiciel est à 39 € par mois avec des options supplémentaires à la carte à 10 € par mois. Il existe de nombreux packs avec une entrée de gamme à 29 €.
www.ikosoft.fr

 

 
 

 


Partage
Partager avec nous votre avis ! 0