THE ART OF BUSINESS IN THE USA (L’art des affaires aux États-Unis)

Taille du texte: A A A

Many people dream of starting their own business in the United States of America, but it’s not always easy to succeed.

 

Nicknamed ‘The Land of Opportunity’, the United States have long been a place where foreigners have moved to pursue their dreams of starting a business. Before you do so, however, you need to be prepared.

The most important thing is to you make sure you have enough funds to substantiate you being able to create and support a viable business. Before issuing your working visa, the US Immigration department will require proof that you have enough funds to support yourself for at the least the first year following your arrival.

While it may require you to spend more money initially, it’s also imperative that you consult a lawyer and an accountant when setting up your business in the USA. This way they can advise you on any laws or loopholes that may impact you, which can save you a lot of stress down the track.

And finally, before you take the leap and begin your business, be sure to do plenty of market research to determine the strengths and weaknesses of your own business in relation to the American market, and the competition it might
face there. While there might be a market for your product or service in France, there may be less demand for it in the USA.

Beaucoup de gens rêvent de lancer leur propre entreprise aux États-Unis, mais il n’est pas toujours facile de réussir.

Surnommé « The Land of Opportunity », les États-Unis ont longtemps été le pays rêvé pour démarrer une entreprise. Mais avant de se lancer, il faut être préparé.

La chose la plus importante est de vous assurer que vous avez suffisamment de fonds afin de confirmer que vous êtes en mesure de créer et de soutenir une entreprise viable. En effet, avant de vous délivrer un visa de travail, le
département américain de l’immigration exigera une preuve que vous avez suffisamment de fonds pour subvenir à vos besoins pendant au moins la première année suivant votre arrivée.

Même si cela vous demande de dépenser plus d’argent au départ, il est également impératif que vous consultiez un avocat et un comptable lors de la création de votre entreprise aux États-Unis. De cette façon, ils peuvent vous conseiller sur les lois ou échappatoires qui peuvent vous concerner et vous épargner ainsi beaucoup de stress.

Et enfin, avant de faire le grand saut et de commencer votre entreprise, n’oubliez pas de faire beaucoup de recherches et de faire une étude de marché (voir page 70 du magazine) pour déterminer les forces et les faiblesses de votre propre projet
par rapport au marché américain et à la concurrence. Bien qu’il y ait un marché pour votre produit ou service en France, il peut y avoir moins de demandes pour lui aux États-Unis. 

 

Vocabulary / Vocabulaire

Start a business /Démarrer une entreprise
Lawyer / Avocat
Accountant / Comptable
Laws / Lois
Loopholes / Échappatoires
Market research / Étude de marché
Strengths / Forces
Weaknesses / Faiblesses
Competition / Concurrence

Catégories: Actualités
Partage
Partager avec nous votre avis ! 0