Portrait : Sylvain Lipinski

© Ghyslain Aube
© Ghyslain Aube
Taille du texte: A A A

Salarié et formateur chez Laure Bazan (Houplin-Ancoisne), Sylvain Lipinski était sous le feu des projecteurs lors de la dernière coupe d’Europe au MCB by Beauté Sélection. Portait d’un coiffeur aux lendemains qui chantent.

 

 

 

D’où lui vient cet amour pour la coiffure ? Lui-même ne le sait pas, mais avant même d’avoir commencé, Sylvain savait qu’il en ferait son métier. « Je me souviens avoir passé des mercredis après-midi chez ma coiffeuse, à la regarder travailler. J’adorais passer mon temps dans le salon. » Comme bon nombre de coiffeurs, il a suivi le parcours scolaire classique et, à 27 ans, sa flamme artistique est toujours là. « J’adore la richesse de notre métier. Aujourd’hui, les marques nous permettent de travailler avec des produits qui peuvent assouvir nos désirs de création. J’adore pouvoir créer, moduler et transformer les chevelures. » En tant que membre de l’Equipe de France, il se fait petit à petit une place dans le milieu parmi les multiples talents de la profession, mais encore faut-il imposer son style ! « Chacun doit se créer sa propre identité. J’aime ouvrir un magazine de mode ou de presse professionnelle, piocher une idée à l’un et à l’autre pour créer quelque chose de nouveau. » Son but ? Être le meilleur en compétition et, qui sait, devenir champion du monde. Mais il peut déjà être fier de lui. En septembre 2016, lors de l’Europe Cup, il décroche 1 médaille d’or en équipe aux épreuves mode sur modèle (catégorie Seniors Dames), en individuel 1 médaille d’or en coiffure du soir et 1 médaille d’argent en coiffure du jour.

 

Coiffeur à l’avenir prometteur, Sylvain Lipinski vit sa passion avec panache et ce depuis ses débuts. « J’ai la chance de travailler avec des personnes qui me font vivre beaucoup d’expérience et de souvenirs. Mon premier travail à l’étranger, que j’ai réalisé au Brésil, est l’un des plus beaux. J’étais avec des personnes fantastiques. »

Partage
Partager avec nous votre avis ! 0