Portrait : Savannah Fafet

© Marc M. Photography
© Marc M. Photography
Taille du texte: A A A

Maître barbier et coiffeuse homme chez Freestyle Coiffure by London à Montois-la-Montagne, Savannah Fafet a eu un parcours mouvementé mais a réussi à trouver sa place dans le milieu de la coiffure.

 

« Au départ, je voulais travailler dans l’hôtellerie », confesse Savannah, jeune coiffeuse de 19 ans. Mais son stage de classe de 3e dans le salon de coiffure de son père l’a fait changer d’avis. « J’ai tout de suite accroché. Le contact avec la clientèle, la bonne humeur avec mes collègues et surtout le fait que mon père ne m’ait pas fait faire ce que les autres stagiaires font, le “commis”. » C’est donc à la surprise de ses professeurs qu’elle décide de poursuivre ses études en CAP Coiffure. Le destin a cependant été cruel. Elle a dû interrompre son BP à la suite d’un terrible eczéma de type 4. Devenue allergique au paraphénylènediamine (PPD), un composé que l’on retrouve dans les colorations pour cheveux, Savannah n’a cependant pas baissé les bras. Elle a suivi un traitement pour poursuivre dans la coiffure en tant que coiffeuse homme barbier. Elle travaille pour son père depuis six ans, mais elle rêve d’ouvrir son établissement sur le concept de salon appartement.

 

Ses plus grandes sources d’inspiration ? Son père qui la pousse toujours à être la meilleure, mais aussi Fabien Delort. « Il m’a appris ce qu’était le métier de barbier et me pousse à réussir de jour en jour. » Sans eux, jamais elle n’aurait pu participer à son premier shooting pour Privilège Coiffure. « À mon âge, vivre ça est une expérience unique. Je me dis que j’ai beaucoup de chance et qu’à l’avenir, j’aurai une plus grande notoriété professionnelle et deviendrai la meilleure ! »

 

Crédit © Marc M. Photography

Partages
Partager avec nous votre avis ! 0