Portrait : Orane Santerre

Taille du texte: A A A

Auparavant employée dans un salon Fabio Belli, Orane Santerre est depuis octobre 2015 coiffeuse polyvalente chez Jean Claude Aubry. Sa participation à Biblond The Hairdresser a boosté sa carrière.

 

Orane rêve dès ses 11 ans de devenir coiffeuse et s’est donnée les moyens pour y arriver. Après avoir enchaîné CAP, BP puis BM en apprentissage, elle est, dans le même temps, montée de nombreuses fois sur les podiums et a collectionné les trophées. C’est notamment lors d’un de ces concours  qu’elle a obtenu une proposition d’embauche dans un salon Fabio Belli à Cannes. Qu’est-ce qui lui plaît tant dans ce métier? Pour quelqu’un qui n’aime pas la monotonie, ce travail est parfait car, chaque client étant unique, aucun jour ne ressemble à un autre et cela lui permet d’apprendre aussi bien la technique que la pratique. En quelques mots : « La créativité, la persévérance, la patience, le savoir-faire et le dynamisme sont pour moi les mots-clefs de la coiffure. » Sa place de finaliste lors de la troisième édition du concours Biblond The Hairdresser a été un véritable tremplin dans sa carrière puisqu’elle est désormais coiffeuse polyvalente chez Jean Claude Aubry, à Toulouse.

 

 

« Chaque création est différente pour moi et me permet de m’épanouir. »

En plus de travailler en salon, Orane se voit attribuer de nouvelles fonctions et ce n’est pas pour lui déplaire. « Depuis quelque temps, on me confie d’autres missions. Je donne par exemple des formations à l’Académie de Toulouse et bientôt à celle de Paris. Ce genre de concours est un très gros tremplin pour un coiffeur. En quelques mois, j’ai beaucoup évolué dans cette enseigne et j’ai d’énormes projets en préparation pour m’épanouir dans ce métier qui me passionne tant.» Notre coiffeuse continue également de tenter sa chance dans d’autres concours. « J’ai fait une demande de participation pour le Wella Trend Vision 2016. Une nouvelle aventure pour moi ! » Affaire à suivre.

Partage
Partager avec nous votre avis ! 0