Portrait : Audrey Brugié

Taille du texte: A A A

Coiffeuse à domicile (L’instant V.I.P) et coach (animatrice, formatrice et commerciale), Audrey Brugié a su faire face aux aléas de la vie et continuer à vivre de sa passion avec panache.

 

S’engager dans la voie de la coiffure a été une évidence. Lorsqu’elle était petite, faire des tresses était son dada. Les études classiques n’étaient pas faites pour elle et puisqu’elle savait déjà ce qu’elle voulait faire, pourquoi attendre ? À 15 ans, Audrey débute son préapprentissage puis obtient son CAP en candidat libre en 1997. Ce qui la fait vibrer ? « La créativité, la magie qui opère lorsque je regarde ma cliente dans le miroir, Avant même de commencer, je sais comment je vais terminer. Je ressens une énorme satisfaction lorsque ma cliente me dit : “Je suis ravie de vous avoir fait confiance, c’est parfait.” » Depuis peu et en parallèle de son activité de coiffeuse à domicile, elle s’est lancée dans le coaching à la suite de séquelles d’une opération du canal carpien de la main droite. Elle évolue petit à petit, mais prend son temps pour s’épanouir.

 

« Toute les grandes choses commencent petites. »

À 36 ans, sa passion ne s’est pas éteinte, bien au contraire. Être à son compte lui permet de se faire plaisir tout en subvenant seule à ses besoins. « J’aime cette déconnection totale lorsque je suis dans ma bulle, plus rien n’a d’importance. » Beaucoup de coiffeurs l’inspirent au quotidien, mais elle suit particulièrement les travaux de Céline Antunes, Laetitia Guenaou, Christophe Gaillet, Kevin Murphy, Vidal Sassoon et Stéphane Amaru qu’elle a rencontré et admire plus que tout. « J’avais le sentiment d’être une enfant qui rencontre le Père Noël. J’ai eu la chance et le plaisir de travailler à ses côtés pendant un an sur les stands DHB. Une aventure exceptionnelle dont je suis très fière. »

 

CREDIT © Zoom by Marion

Partage
Partager avec nous votre avis ! 0