Pas de miracle après la réforme du RSI

Taille du texte: A A A

Alors que tous les indépendants attendaient beaucoup de la réforme du RSI, il semblerait que les dysfonctionnements tant critiqués auparavant soient encore très fréquents.

Cheval de bataille de la campagne d’Emmanuel Macron, le Régime Social des Indépendants a été remplacé par la Sécurité Sociale des Indépendants (SSI). Toutefois, cette nouvelle caisse qui avait pour but d’assurer la transition vers le régime général ne semble pas fonctionner comme prévu.

Les dysfonctionnements persistent…

Censé mettre un terme aux différents dysfonctionnements, il semblerait que le SSI ne tienne pas toutes ses promesses. En effet, une étude menée par le syndicat des indépendants auprès de 1067 patrons de TPE a révélé que près de 50% d’entre eux avaient constaté des erreurs depuis janvier 2018.  On retrouve notamment : des erreurs de calcul des cotisations, des courriers qui se contredisent, des retards dans l’appel des cotisations, des radiations involontaires ou encore des prélèvements arbitraires.

 

… et il est toujours aussi difficile de trouver une solution

 Ce même sondage révèle que 63% des personnes interrogées ne sont pas satisfaites du service du SSI. Que ce soit en ce qui concerne la difficulté d’entrer en contact avec le service ou son incapacité à répondre aux questions. Pas de quoi rassurer les indépendants encore frileux à l’idée de la réforme.

Des progrès dans l’avenir ?

Malgré un premier bilan plutôt négatif, ce nouveau système n’est, finalement, pas pire que l’ancien et peu de sondés souhaiteraient revenir en arrière. Mieux, sur les personnes sondées seule 23% ne portent aucune vision positive sur le SSI, contre 82% quand il s’agissait du RSI.

Pour rappel, cette phase n’est qu’une transition. Et, à partir du 1er janvier 2020, tous les indépendants dépendront, comme les salariés, de la Caisse d’Assurance Retraite pour leur retraite de base, de la CPAM pour l’assurance maladie, et de l’URSSAF pour leurs cotisations.

Catégories: Actualités, S'informer
Partages
Partager avec nous votre avis ! 0