Les coiffeurs barbiers reprennent du poil de la bête – Partie 2

© Shutterstock
© Shutterstock
Taille du texte: A A A

Dans cette seconde partie du dossier spécial sur les coiffeurs barbiers, découvrez les astuces pour qu’un service homme rapporte du chiffre d’affaires.

par Alix Hapy

 

 

#02 – DÉVELOPPER de vrais services

Coupe-chou, blaireau, fer à moustache, savon à barbe, rasoir à lames interchangeables, pierre d’alun, talc… Tous ces termes d’un autre temps resurgissent dans la bouche de professionnels. Barbière et coiffeuse pour homme depuis 15 ans, Audrey Fleur est passionnée par son métier. Elle est d’ailleurs arrivée 3e sur 105 candidats au concours American Crew l’an dernier. Chez elle, les clients sont allongés dans de véritables fauteuils de barbier Belmont qui trônent dans le salon depuis 1968. « Pour le coup, ce sont trois vrais fauteuils vintage en cuir, qui ont vu passer tant de garçons et d’hommes de tout âge. Il n’était donc pas question pour moi de les supprimer lorsque j’ai repris le salon, il y a 5 ans ». La réalisation d’un véritable rituel lui a permis de doubler son chiffre d’affaires en 4 ans.

  • L'intégralité de cet article est réservé aux abonnés
  • Déjà abonné?
Partage
Partager avec nous votre avis ! 0