La coiffure au secours de la dépression

Taille du texte: A A A

La dépression, une maladie difficile à gérer. Une cliente de Kayley Olsson, coiffeuse américaine, est venue la voir, à bout : elle voulait qu’elle lui rase toute sa chevelure emmelée… mais Kayley a pris son courage à demain et a consacré 13 heures à sa cliente.

 

La dépression, comment peut-elle affecter l’humain ?

 

Condition mentale, intervenant pourtant à la fois sur le mental et le physique, peut se manifester après divers épisodes (post maternité, harcèlement, changement de situation)…

 

C’est une maladie sérieuse, et beaucoup de parents d’enfants dépressifs ne prennent pas cette maladie au sérieux.

 

Ici sur la cliente de Kayley, 16 ans, cela s’est manifesté par une perte d’énergie conséquente, au point qu’elle ne pouvait pas trouver l’envie, ni le courage de se brosser les cheveux.  Un geste anodin mais qui souligne la fatigue de la dépression.

 

Un réel sac de noeuds, mettant en danger la santé de la jeune fille, son cuir chevelu ne respirant pas.

 

Un résultat et un sourire, absent depuis trop longtemps

 

Sa cliente, qui tient à rester anonyme, reprenait l’école dans quelques jours voulait reprendre des photos d’identité, mais se détestait au point qu’elle voulait tout raser.

 

Kayley, coiffeuse et amoureuse du cheveu, ne pouvait pas l’accepter : 13 heures réparties sur deux jours ont rendu le sourire à la jeune fille.

C’est ça la force de notre métier, la cliente commente, le sourire aux lèvres :

 

« Pour mes photos d’identité scolaire, je sourirai. Tu m’as fait m’aimer de nouveau »

 

 

 

 

Catégories: Actualités
Partages
Partager avec nous votre avis ! 0