Le graphène, la révolution de la coloration ?

Taille du texte: A A A

À l’heure où le secteur de la coiffure ne cesse d’évoluer, les chercheurs se sont attaqués aux colorations. Aux USA, une équipe de scientifiques a fait une découverte qui pourrait bien révolutionner les teintures pour cheveux.

 

Changer de couleur pour changer de tête c’est très facile et beaucoup de femmes, et de plus en plus d’hommes, se colorent les cheveux. Pourtant, les produits utilisés peuvent être très nocifs. En effet les composants chimiques provoquent parfois des allergies cutanées, que ce soit pour le client ou le coloriste. Mais pas de panique, une nouvelle solution pourrait voir le jour !

 

Des colorations à base de graphène

Une étude menée par une équipe de la Northwestern University (Illinois, États-Unis) a récemment révélé que le graphène pourrait être une alternative plus sûre que les teintures actuellement sur le marché.

Le graphène, qui est extrait du graphite (un minéral), serait idéal pour foncer les cheveux clairs. Pour ce faire, il suffirait de vaporiser du graphène sur les cheveux, de les brosser et enfin de les sécher. Les chercheurs affirment que ce processus permet de conserver la teinture pendant 30 lavages.

 

 

Plus qu’une simple coloration

En plus d’offrir de nouvelles méthodes de coloration, ce matériau ultra-fin présente des propriétés anti-statiques et anti-bactériennes qui permettraient, notamment, de limiter le nombre de shampoings hebdomadaires :  » Le graphène évite non seulement l’utilisation d’ingrédients toxiques de petite taille moléculaire dans les colorants capillaires courants mais confère également de nouvelles propriétés capillaires pour un meilleur confort, telles que des performances antistatiques et une dissipation thermique grandement améliorées,  » expliquent les chercheurs.

 

 

Il va falloir vous armer de patience !

Malgré de belles promesses, le graphène n’est actuellement qu’en phase de test et il faudra attendre quelques temps avant de voir débarquer des produits à base de graphène dans les salons de coiffure.

 

Toutefois, il faut voir le point positif : les chercheurs sont conscients que les colorations actuelles sont nocives et les recherches scientifiques autour du secteur de la coiffure ne sont pas prêtes de s’arrêter !

Catégories: Actualités, S'informer
Partages
Partager avec nous votre avis ! 1