GALIFORNICATION S02E05 : LES COIFFEURS ET LA SYNERGIE

Anthony Galifot
Anthony Galifot
Taille du texte: A A A

 

Je vais revenir sur un point que j’avais fait sur Facebook, il n’y a pas longtemps. En fait, les réseaux font que nous nous connaissons tous sans jamais nous rencontrer.

 

Là, je vous écris à la suite de la très belle rencontre que je viens de faire à Nantes quand j’ai vu, dans mon fil d’actu FB, que mon ami, Denis Holbecq, était au resto, avec Jérôme Guezou et Florent de Bruxelles. Nous nous connaissions avec Jérôme et Florent, mais ne nous étions jamais rencontrés, nous avons même collaboré sur des mariages à distance. C’est donc à ça que Facebook nous a servi : nous connaître artistiquement et nous permettre de nous rencontrer physiquement.

En tout cas, ce fut un encore une belle rencontre, car ok, nous sommes de maisons différentes, mais nous sommes partenaires, collègues et amoureux de notre taf avec la même envie : porter la coiffure vers le haut et qu’elle ait la place qu’elle mérite.

 

 

J’en viens au monde des barbiers, j’ai fait beaucoup de formations depuis cinq ans, d’autres le font aussi, et c’est bénéfique pour nous tous. Le mot « concurrence » est complètement désuet aujourd’hui, un peu comme le mot « visagiste » ou « styliste ». J’aime mieux le mot « synergie »… C’est quoi la synergie ? Un phénomène qui est distinct de tout ce qui aurait pu se produire si on avait agi seul. Il en va de même de la concurrence pour les salons. Les garagistes et concessionnaires l’ont bien compris en se regroupant tous au même endroit, pareil pour les restaurants en Asie, par exemple, qui sont dans la même rue. Avoir un concurrent près de soi, c’est mieux qu’être tout seul dans son coin.

 

« Mille coiffeurs, mille techniques »

Il y a peu, j’ai passé un coup de gueule sur FB sur les messages que je reçois sur tel ou tel formateur qui fait comme ci ou comme ça, peu importe, mille coiffeurs, mille techniques.

Revenons sur ce qu’a fait Sarah (la barbière de paris) lors du dernier mondial, et là, je dis MERCI à Sarah. Elle a fait des extensions de barbes et on a tous vu les critiques et autres détournements de la photo de ses trois modèles. Je n’ai encore qu’une chose à dire : elle a été la première à le faire, elle a ouvert des portes et à tous ceux qui critiquent, je leur réponds : soyez créateur, soyez novateur et après vous pourrez critiquer, ou bien, fermez là.

Dans ce monde de barber, bah pareil, nous sommes collègues, partenaires, synergiques et tous avec notre maison, nos techniques, nos outils, nous participons à l’évolution, et nos stagiaires, spectateurs en show, lecteurs, likers, vous faites vivre cela, et c’est ce qui nous fait vibrer… tous.

 

Autre chose, nous nous copions tous les uns les autres, direz-vous, et bien non, nous nous inspirons de ce qui est fait, a été fait. Et puis, même si vous êtes copié, et bien tant mieux ! C’est que vous avez été un support, et c’est la plus grande des fiertés que d’être le moteur de quelqu’un, et même si ça vous arrive, ne dites rien, cela reviendra vers vous un jour ou l’autre.

Il y a une citation que j’aime bien, cela devrait être celle de tout manager d’ailleurs, elle est tirée du Tao To King de Lao Tseu : « Le vrai sage est celui qui laisse autrui s’enorgueillir de ses propres actes, et ne dit rien. » Méditez…

 

Ce post est une dédicace spéciale à…

En fait tout le monde, car nous sommes tous des créateurs, tout le temps, chaque jour, sur chaque client, formation, shoot, show, et nous avons tous à partager et à apprendre, alors vive nous, vive vous tous ! Mes collègues.

 

 

 

Anthony Galifot
Mastertechnicien Centrale des Artisans Coiffeurs
Conseiller artistique Cyléa Formations by CAC
Ambassadeur Alter Ego Italy
Ambassadeur Mizutani/Wahl/American Crew pour la CAC
Ambassadeur Barbe N Blues

Partages
Partager avec nous votre avis ! 2