Coiffures interdites à l’école

Taille du texte: A A A

Nombreuses sont les écoles qui dictent dans leurs règlements intérieurs des codes vestimentaires à respecter.

Il est alors compréhensible que directeur d’établissement ne souhaite pas voir ses élèves revêtir des tenues non appropriées dans le cadre scolaire. Les parents se rangent d’ailleurs en général du côté de cet avis.

Mais quand il est question de codes capillaires, les avis sont souvent plus mitigés.

C’est par exemple le cas d’une école située dans l’Ohio aux Etats-Unis, qui a interdit à la rentrée 2013 le port de l’Afro-Puff à ces jeunes élèves ayant les cheveux afro.

L’afro-puff est une coiffure facile à réaliser et pratique à porter pour les jeunes filles désirant garder leurs cheveux naturels. Pas plus « inapproprié » qu’une queue de cheval réalisée sur cheveux lisses, l’interdiction de la fameuse coiffure a semé le trouble au sein de l’établissement et a même été qualifiée de discriminatoire.

Du côté des peoples, les enfants des stars sont logés à la même enseigne. C’est le cas des jumeaux de Céline Dion âgés de 3 ans, Eddy et Nelson, qui ont dû accepter de se séparer de leurs longues boucles pour intégrer leur école cette année.

Certaines écoles sont donc intransigeantes quant au style capillaire de leurs jeunes recrues, cependant ces règlements ont tendance à ne pas prendre en compte que la coiffure que l’on porte, et ce même en étant très jeune, est un mode d’expression voire même dans certains cas une affirmation de son identité.

Dans le monde du travail, il en est de même au sein de certaines entreprises qui imposent à leurs employés la manières dont ils doivent s’habiller, se coiffer et même se tailler les ongles !

Pensez-vous que tous ces codes aillent trop loin et mettent en péril l’expression d’autrui?

Catégories: Actualités
Partage
Partager avec nous votre avis ! 0