Biblond Hair Trends : les 10 conseils de Christophe Gaillet pour faire une bonne prise de vue

Taille du texte: A A A

Vous voulez participer au prochain Biblond Hair Trends mais avez du mal à élaborer votre dossier de candidature ? Christophe Gaillet, coiffeur ambassadeur L’Oréal Professionnel, vous résume en dix points comment vous assurer de faire un « front page ».

 

 

Quand on n’a pas l’habitude de prendre soi-même des photos de son travail, il peut parfois être difficile de voir pourquoi certains coiffeurs se démarquent par rapport aux autres. Pour répondre à toutes vos interrogations, nous avons fait appel à Christophe Gaillet, coiffeur ambassadeur L’Oréal Professionnel. Coiffeur de renom ayant l’habitude de faire la une des magazines, voici en dix points comment avoir plus de chances de remporter le prochain concours Biblond Hair Trends.

 

 

 Les 10 commandements de Christophe Gaillet

1/ La simplicité est la règle d’or. Pour ma part, j’ai une méthode : « la méthode du triangle à l’envers », c’est-à-dire que toutes mes idées débutent vers le haut puis je réduis au maximum vers la pointe pour ne garder que le meilleur.

2/ Chaque visuel doit raconter une histoire avec une note de poésie, de magie et de mystère et surtout avec beaucoup de simplicité.

3/ Choisir un beau modèle. Je veux dire par là qu’il ou elle doit avoir de l’allure et du caractère… et cela avant même de choisir une qualité de cheveu. C’est votre modèle qui fera voyager votre création et non l’inverse.

4/ Opter pour un maquillage « beauté » qui sublimera le visage. Mieux vaut éviter les irisés trop brillants, les Bush trop voyants et un  « total maquillage » lèvres, yeux… qui surchargerait le visage et donnerait un côté « vulgaire ».

5/ Le regard est très important. Il doit être intense, doux avec une pointe de séduction. Le lecteur doit être capté !

6/ Éviter d’utiliser trop de produits. Je vous conseille de coiffer avec des sprays secs, de la poudre « corporisante », des shampooings secs… Et l’eau, tout simplement, est un produit miracle pour certains effets de coiffages !

7/ Attention à la lumière trop présente sur la photo, ou on la ressent. Opter aussi pour un filtre en postproduction pour adoucir l’ensemble.

8/ Les poses exagérées apportent une certaine vulgarité. Éviter aussi la surexposition des mains, difficile à shooter et à corriger. Petite astuce : regarder votre mannequin entre les poses. Souvent, il reprend des poses naturelles et plus fortes.

9/ Le stylisme ne doit pas être trop présent mais juste. Le styliste doit avoir un large choix avec des lignes sobres et simples, mais avec du caractère.

10/ Prendre garde aux retouches trop voyantes. Ne pas trop lisser les visages, conserver quand cela en vaut la peine. Par exemple les petits cheveux qui volent pour plus de vérité et de naturel et ne pas penser que la retouche répare tout !

 

 

En guise d’exemple, la rédaction vous montre deux de ses créations qui ont récemment fait la couverture de magazines :

 

1) Christophe Gaillet - 2015 On the roadThe Wild Braid Up and Down_web

Collection AU 2015 On the Road

Maquillage: Izabela  Szelagowska

Stylisme : Anna Cichosz

Photographe : Weronika Kosinska

 

2) CHRISTOPHE-GAILLET---Timeless-5_web

Collection 2015 Timeless

Maquillage : Izabela Szelagowska

Stylisme : Tkanka by Regina Mowczan

Photographe : Weronika Kosinska

Modèle : Karo / Como Models

 

 

Le mot de la fin ?

Pour qu’une coiffure vive en photo, j’ai envie de dire qu’il faut décoiffer votre modèle et surtout avoir un coiffage comme au salon. Faire aussi attention à la préparation des perruques et extensions. Une perruque se « maltraite » pour que le naturel en résulte.

 

N’ATTENDEZ PLUS ET TENTEZ VOTRE CHANCE POUR LE PROCHAIN BIBLOND HAIR TRENDS !

Inscrivez-vous ici dès maintenant!

 

© Didier Adam pour La Haute Coiffure Française, février 2016

Partages
Partager avec nous votre avis ! 0