12 phrases qui vont améliorer votre quotidien en salon de coiffure

Taille du texte: A A A

Communiquer avec ses collègues, ce n’est pas toujours facile. Des fois on peut même dire des choses qui sont mal interprétées. Alors pour arrêter les faux pas en matière de communication en salon de coiffure, on vous a concocté un petit guide pour ne plus dire de bêtises et améliorer l’ambiance…

 

1 — C’est pas mon problème !

 

BIIIP! On arrête : ça peut être vu comme une impolitesse.  Bien qu’on soit tous très occupés, ce n’est pas une raison pour être aussi sec ! Les problèmes du salon  de coiffure sont aussi vos problèmes. De plus, ça vous fait passer pour quelqu’un qui ne sert que lui mêle et s’en fiche du jeu d’équipe.

Dites plutôt « Je te recommande d’aller en parler à… »

 

2 —  On a toujours fait comme ça !

 

Pulsion négative ! Ou comment passer pour un éternel inflexible… cela voudrait dire que vous êtes réfractaires à l’innovation, que vous n’essayez pas, par peur de rater. Laissez leur chance aux inventions et faites en des innovations que vous intégreriez à votre quotidien en salon de coiffure !

Dites plutôt « C’est une approche différente… Dis moi pourquoi elle est meilleure… »

 

3 — « Je ne peux rien y faire »

 

Le cousin de « c’est pas mon problème ». Cette attitude défaitiste ne vous apportera rien au quotidien..

.

Dites plutôt « Je suis bloqué… tu peux m’aider à trouver d’autres possibilités ? »

 

4 — Ça ne prendra qu’une petite minute !

 

C’est faux… peu de choses prennent une minute. Certes, cela rassura votre collègue et vous pas la même occasion mais quelque chose de fait à la va vite a peu voir pas de valeur et doit souvent être recommencé…

 

Dites plutôt « Je reviendrai vers toi dans peu de temps… »

 

5 — Ça n’a aucun sens !

 

Certes, ne pas comprendre quelque chose peut arriver, mais cela ne veut pas dire qu’elles n’ont aucun sens. C’est simplement que vous ne la comprenez pas. Plutôt qu’être négatif, essayer de reconnaître votre non compréhension de qu’essaye de vous transmettre la personne.

 

Dites plutôt « Je ne suis pas sûr(e) de ce que tu viens de dire… Peux-tu me l’expliquer ? »

 

6 — Tu as tord !

 

Cela peut vous échapper et transformer une simple situation en dispute. Essayez d’être diplomate et suscitez le dialogue.

 

Dites plutôt : « Je ne suis pas d’accord car… Qu’en penses-tu ? »

 

7 — Je suis désolé(e) MAIS…

 

Avouez-le, vous ne pensez pas ces excuses la plupart du temps. Soyez francs avec vous même.

 

Dites plutôt : « J’en suis désolé… la prochaine fois je… »

 

8 — J’ai supposé que…

 

On peut faire des erreurs, c’est humain, surtout si on communique mal. Mais attention aux suppositions qui se transforment en affirmations. Tout le monde a besoin de clarté…

 

Dites plutôt : « Pourrais tu mettre au clair tes exigences vis-à-vis de moi ? »

 

9 — J’ai fait de mon mieux !!

 

Depuis la maternelle on vous dit de faire de votre mieux (même pour coller des gommettes…). Cependant, quand même ce que vous pensez être de votre mieux, une leçon reste à retenir, celle de se dépasser.

Dites plutôt : « Comment puis-je faire mieux la prochaine fois ? »

 

10 — Tu aurais du faire…

 

Montrer les erreurs des gens du doigt n’est jamais très agréable, surtout pour la personne concernée… Ce qui montre aussi une certaine frustration à leur égard. Essayez d’étayer votre argumentation de manière constructive.

 

Dites plutôt « Ça n’a pas marché, voilà ce que je te recommande pour la prochaine fois… »

 

11 — Je me trompe peut-être, mais…

 

Vous avez une idée mais n’avez pas assez confiance en vous même, voir peur de ce que peuvent en penser les autres, alors vous vous mettez en retrait. Stop ! Osez dire aux autres ce que vous pensez.

 

Dites plutôt : « J’ai une idée… »

 

12 — Je n’ai pas eu le temps…

 

Mauvaise idée, cela vous fera passer pour une personne désorganisée, qui ne connait pas les priorités. Soyez proatif, donnez vous une date qui marquera la fin d’une tâche, plutôt que perdre du temps à expliquer pourquoi vous êtes en retard dessus.

 

Dites plutôt : « Je ferai ça pour le…/ dans x minutes… »

 

 

Surtout n’oubliez pas de vous excuser de manière sincère, expliquer ce que vous voulez dire ou ne pas dire, sont les bases d’une communication saine et réfléchie en salon de coiffure !

Catégories: Actualités
Partages
Partager avec nous votre avis ! 0