Derrière les barreaux, l’espoir

Taille du texte: A A A

Un soin de salon de beauté dans une prison française…

Cela se passe à Strasbourg, à la prison d’Elsau. C’est une initiative de la Croix Rouge française. Au bout d’un couloir de 18 cellules accueillant trente détenues, une pièce de vingt mètres, repeintes de couleurs apaisantes. Esthéticienne, salon de coiffure…

Le directeur de la Croix Rouge insiste : « la dignité de la femme passe par le coiffeur et les soins de beauté. Il s’agit de montrer à des femmes qui ont un jour dérapé que la société civile ne les oublie pas. »

(AFP du 17 novembre 2010)

Catégories: Actualités
Partage
Partager avec nous votre avis ! 0