Une bête de concours

© Arthur Bensana
© Arthur Bensana
Taille du texte: A A A

Aujourd’hui coiffeuse freelance, Audrey Laforge est une compétitrice dans l’âme depuis l’adolescence. Une femme qui a de la créativité à revendre !

 

À la suite d’un stage en classe de 3e, Audrey Laforge commence dans la coiffure par un préapprentissage. En participant un jour à un concours où elle finit premier espoir, la révélation s’est faite. « L’expression artistique que l’on pouvait exprimer à travers des coiffures attachées m’a tout de suite plu. » Assidue dans ses études, elle intègre par la suite un grand groupe franchisé où elle évolue pendant sept ans, jusqu’à devenir manager de salon. Plus les années passent et plus sa passion grandit. « Grâce à notre agilité manuelle, nous avons le pouvoir de donner le sourire aux clients, qu’ils se sentent mieux et encore plus beaux. » Avec un bagage de solides compétences, elle est aujourd’hui coiffeuse freelance pour plusieurs salons parisiens ainsi qu’au Wella World Studio. Sa créativité la pousse à toujours plus se dépasser, notamment grâce aux compétitions. Championne de France au concours du Cercle des Coiffeurs Créateurs (2009), trophée des Talents Intermède (2013) ou encore gagnante du trophée Young Talent pour The Big One (2016), à 29 ans, son palmarès ans est déjà important. Elle n’a rien à envier à ses idoles. « Christophe Gaillet, maître incontesté de la haute coiffure, mais aussi Eugène Souleiman, Wilfrid Karloff ou encore Angelo Seminara. »

 

 

Son plus beau souvenir

« Incontestablement, celui qui m’a le plus marquée reste ma victoire du concours Biblond The Hairdresser en 2014. »

Partages
Partager avec nous votre avis ! 0