Un point sur la réforme des retraites

Taille du texte: A A A

Parmi les mesures phares qu’Emmanuel Macron a promises lors de sa campagne présidentielle figure la réforme des retraites. Ainsi, après s’être occupé de la réforme du Code du travail, de la réforme de la formation professionnelle et celle de l’assurance chômage, le gouvernement commence donc le chantier de la retraite. Voici un point de ce qu’il faut savoir sur cette réforme.

 

Le planning de la réforme

L’objectif de la réforme étant de mettre en place de façon progressive un système de retraite universel, à l’instar de ce qui se fait dans les pays scandinaves, Emmanuel Macron, par le biais de Jean-Paul Delevoye, entend suivre le planning suivant :

  • Une concertation avec les partenaires sociaux ainsi qu’une concertation citoyenne se fera dans la période de mai à décembre 2018
  • Les grands changements de la réforme seront présentés officiellement vers la fin 2018 ou au début 2019, accompagnés d’une session de négociation avec les partenaires sociaux
  • Le projet de loi sera présenté au conseil des ministres courant été 2019
  • Les mesures de la réforme seront appliquées progressivement à partir de 2025

 

 

 

Les objectifs de la réforme des retraites

Emmanuel Macron ambitionne de simplifier le système de retraite actuel et mettre un terme à plusieurs régimes. En effet, le projet vise à mettre en place un système universel régi par les mêmes règles de calcul des pensions, quel que soit le statut de la personne (agent de maîtrise ou cadre, auto-entrepreneur ou fonctionnaire).

Un système notionnel permettra alors de comptabiliser les droits, dès l’entrée dans la vie active du cotisant. Un compte virtuel lui sera affecté qui alimentera un capital virtuel. Ce dernier sera changé en pension réelle une fois son départ à la retraite avec l’aide d’un coefficient de conversion.

 

À noter que cette réforme des retraites fait l’objet de critiques, car elle pourrait alors inciter les travailleurs à travailler plus longtemps bien que les tâches leur soient bien plus pénibles qu’auparavant.

Catégories: Actualités
Partages
Partager avec nous votre avis ! 0