Un point sur la loi liée aux logiciels de caisse

Taille du texte: A A A

En 2018 il y aura de nouvelles obligations.

 

Dès le premier janvier 2018, vous aurez l’obligation de fournir des tickets de caisse issus d’un système de gestion sécurisé. Un syndicat départemental de la coiffure organisait hier une réunion d’information et sa présidente, Nicole Audier a confié son mécontentement au site ladepeche : «Un coiffeur, ce n’est pas un endroit où les gens demandent une facture. C’est encore une obligation qui va alourdir nos charges. Les gens savent-ils par exemple qu’il y a déjà une obligation de donner une facture à partir de 25 euros ? ».

 

 

Un mal pour un bien ?

Aujourd’hui, gérer un salon de coiffure est des plus en plus compliqué et faire l’acquisition d’un logiciel de caisse performant parait être une bonne solution. En effet, la plupart d’entre eux proposent une solution complète pour faciliter la gestion de l’entreprise de coiffure.  Rendez-vous, promotion, fidélisation, gestion des stocks, etc.

Catégories: Actualités, S'informer
Partages
Partager avec nous votre avis ! 1