Top 10 des raisons pour lesquelles coiffeur est le meilleur métier

Taille du texte: A A A

La semaine passée, nous rédigions un article qui présentait – sous couvert d’humour – les problèmes récurrents des coiffeurs. Dès lors, il serait bien injuste de mettre en avant les seuls aspects négatifs de la profession. Place aux dix raisons pour lesquelles être coiffeur est le meilleur métier du monde !

 

Top 1 : coiffeur, plus qu’un métier une passion

Il suffit de lire les commentaires de la page Facebook de Biblond pour savoir ô combien vous portez ce métier en vous. En effet, vous vivez, mangez, dormez coiffure, plus qu’un métier, c’est une passion. Ce terme « passion » revient d’ailleurs comme un leitmotiv dans nombre de vos conversations.

 

Les coiffeurs passionnés par leur métier font preuve d’une qualité fondamentale : la curiosité. Selon Stéphane Amaru :

Ces coiffeurs ne regardent plus l’heure ! Ils sont forcément meilleurs coiffeurs et sont facilement reconnaissables car ils parlent toujours d’inspiration, ils ont de l’énergie.

 

Top 2 : la cliente fidèle depuis des années

 

Cette cliente qui prend rendez-vous tous les 16 du mois. Celle-là même qui a participé au développement de votre clientèle, à commencer par sa fille et sa belle-fille. Cette cliente ne manquerait pour rien au monde une visite dans votre salon. Et c’est en grande partie pour des clientes comme elle que vous aimez tant exercer !

 

Top 3 : l’évolution

 

L’évolution est un mot qui semble avoir été inventé pour la coiffure. C’est un métier qui implique une insertion sur le marché du travail qui se fait relativement tôt. Dès lors, une tripotée de perspectives d’évolution s’offrent à vous. En atteste la possibilité de pouvoir rapidement créer son propre « business ».

 

Au même titre, le secteur de la coiffure est en pleine évolution. Un secteur en pleine mutation donc, cela se manifeste par la multiplication de concepts dans le salon de coiffure. Voilà de belles perspectives qui se profilent.

 

Top 4 : la diversité

 

Réduire la coiffure au seul acte de couper des cheveux est une vision quelque peu réductrice du métier. La coiffure, c’est avant tout la diversité. L’interview de Grégory Goncalves qui pratique au Canada en est la preuve. Le jeune homme parle fièrement de « coiffure sans frontière ». Notons aussi le parcours de Véronique Jalby avec son initiative de coiffure suspendue.

 

Top 5 : le contact humain

 

Vous savez que, pour être coiffeur, il est nécessaire d’avoir un sens des rapports sociaux exacerbé. La coiffure est un métier de communication. Et bien souvent le coiffeur se mue en psy, mieux encore, il sait se transformer en une oreille attentive. Si cela peut parfois être délicat à gérer, il n’empêche que, bien souvent, un contact si particulier est à l’origine de liens qui dépassent la simple relation professionnelle.

 

Top 6 : les concours

 

La compétition est aussi un moteur dans la coiffure. Elle est un élément clé dans la profession. Mieux encore, les diverses compétitions sont autant de tremplins. Certains parviennent d’ailleurs à  asseoir leur carrière par le biais des concours. Toujours grâce à leur travail et à leur talent.

 

Top 7 : la mode, l’art et la créativité

 

Il est possible d’établir un lien très clair entre la coiffure, l’art et la créativité. Ce point rejoint celui de la diversité en coiffure.

En effet, la coiffure ouvre des domaines aussi divers que variés en termes de vision artistique : la coiffure studio, la haute coiffure… De jeunes talents tels que Charlie Le Mindu ou encore Kevin Jacotot incarnent les personnalités qui développent cet aspect créatif comme d’autres l’ont fait auparavant, tout comme John Nollet et son amour pour le cinéma pour ne citer qu’eux.

 

Top 8 : « La lassitude ? Connais pas »

 

Depuis que vous exercez votre métier de coiffeur, avez-vous réellement passé deux journées qui soient similaires ? Vous est-il déjà arrivé de vous ennuyer au salon ? Réponse : non.

 

Top 9 : Les collègues

 

La coiffure, c’est aussi une question d’équipe. Et quel plaisir le matin d’aller sur son lieu de travail et de retrouver des personnes qui vous correspondent, pour créer, échanger, partager. Un vrai plaisir !

 

Top 10 : créateur de bonheur

 

Un bon coiffeur est conscient qu’il exerce un métier gratifiant. En effet, pour Malika Tacussel (coiffeuse psycho-énergéticienne-formatrice), le cheveu est un élément symbolique de beauté, de charme et de puissance. Il permettrait de décrypter le « Soi » profond et refléterait parfaitement notre personnalité et notre mode de vie. C’est donc le rôle du coiffeur que de mettre en évidence la personnalité, de la sublimer. Le coiffeur se transforme alors en un magicien. Exactement le métier que rêvait de faire Christophe Gaillet étant enfant…

Catégories: Actualités
Partages
Partager avec nous votre avis ! 0