Tendance à la coloration éphémère

Taille du texte: A A A

La coloration éphémère est un procédé de plus en plus prisé par les 15-35 ans. Adaptée à une chevelure naturelle ou déjà colorée, elle convient aux personnes désirant juste essayer la coloration ou à celles qui aiment en changer souvent. Il est primordial de la maîtriser en tant que coiffeur. Voici quelques règles à respecter pour que son application soit réussie.

 

Les préalables

Avant toute chose, faites un historique et un diagnostic précis de la chevelure de votre client. En effet, pour pouvoir appliquer une coloration éphémère, une étape décoloration peut être nécessaire sans être obligatoire. Évaluez aussi l’état des cheveux de votre cliente, car s’ils sont abîmés ou très sensibles, mieux vaut repousser la séance de coloration pour d’abord les soigner afin qu’ils puissent passer le cap de la décoloration. Cette dernière se fait au moyen de poudre ou de pâte décolorante et peut prendre plusieurs heures.

Expliquez à votre cliente que la coloration éphémère n’éclaircit pas, mais offre en revanche de très beaux reflets intenses ou légers, pastel ou flashy et qu’il est tout à fait normal qu’il s’estompe après quelques shampooings.

 

L’application de la coloration éphémère

Tout d’abord, commencez par un shampooing au bac qui permettra d’ouvrir les écailles et au cheveu d’accrocher le colorant. Le shampooing peut être fort ou neutre. Une fois les cheveux bien essorés, vous pouvez tout de suite appliquer la couleur en le faisant mèche par mèche.

 

 

La pause et la finition

De manière générale, le temps de pause nécessaire à la coloration ne dépasse pas les 30 minutes. En moyenne, il suffit de 10 à 25 minutes de pause selon l’intensité du reflet que votre cliente désire obtenir. Toutefois, il faut savoir que le temps de pause détermine la longévité de la coloration. Pour mieux faire pénétrer les pigments, vous pouvez vous aider d’un casque de chaleur. Enfin, terminez la coloration éphémère par un rinçage au bac sans appliquer de shampooing.

Catégories: Actualités, S'informer
Partages
Partager avec nous votre avis ! 0