Taxe rose : les femmes doivent-elles payer plus cher ?

Taille du texte: A A A

Taxe rose : les femmes doivent-elles payer plus cher que les hommes ? Traditionnellement, ce modèle économique s’est installé confortablement dans la coiffure. Le cheveu a-t-il un sexe quand on passe à la caisse ?

 

 

Mesdames, vous connaissez toutes la taxe rose… ou à défaut, la subissez. Explications :

 

Tout est plus cher pour les femmes : rasoir rose marketé « féminin » ou tampons… Mais n’est ce pas de la discrimination ? Ainsi, on se penche sur des questions de société : les jouets, les objets de la vie quotidienne, le pressing, les coupes de cheveux, est-ce bien normal que cela soit plus cher pour les dames ?

On peut monter jusqu’à 100% d’écart au niveau du prix d’un simple objet du quotidien : la mousse à raser. Est-ce bien raisonnable quand on sait que les femmes gagnent 24% de moins à travail égal ? Merci le plafond de verre.

 

A qui la faute ?

 

Premier en cause, le marketing qui segmente les marchés. Cette taxe rose, c’est du marketing bas de gamme qui vise à cibler un type d’utilisateur : les femmes ! Injuste mais business.

Bon, et les coiffeurs dans tout ça ? Dans le tertiaire, on dénote un réel problème (381 services analysés) : 59% des services sont plus chers pour les femmes. Juste parce qu’elles sont… des femmes !

 

Et si on arrêtait de faire payer si cher les femmes ?

 

Par exemple, dans nos salons, les femmes pour une prestation similaire à une coupe homme, par exemple une coupe courte type « pixie » paient en moyenne… 12,5 euros de plus !

Le cheveu n’est il pas sans genre ? La texture est pareille alors…
Seuls la longueur, le temps passé devraient être pris en compte pour la facture finale, non ?

Adopter une facturation par critères et non par sexe serait ainsi bien moins discriminatoire. Certes, c’est rompre avec la tradition, mais n’est-ce-pas une bonne façon d’insuffler un peu d’égalité et de féminisme dans votre salon ? Avec des femmes qui veulent des cheveux courts, des hommes qui ont les cheveux longs… Pourquoi la coiffure reste si « genrée » ?

De manière générale, c’est 43% de dépenses en plus pour une prestation similaire dans le domaine de la beauté…  N’est-ce pas là un gros problème ?

 

Qu’en pensez-vous ?

Catégories: Actualités
Partages
Partager avec nous votre avis ! 1