Stéphane Amaru : le savoir-voir

Réservé aux abonnés
Taille du texte: A A A

Après le « savoir-faire » et le « savoir-être », voici le « savoir-voir » !

Un coiffeur doit maîtriser ses techniques, il doit être sympa et apprécié de son client. C’est la base, mais cela n’exclut pas que ce même coiffeur fasse « sympathiquement » la mauvaise coiffure bien faite sur la mauvaise personne… Elle est une qualité méconnue, car elle paraît évidente : c’est la « culture » de la vision.

 

Avoir l’oeil est particulièrement recherché par vos clients car ils achètent inconsciemment votre goût, votre vision des choses et souvent, on ne travaille pas cette partie essentielle. Pour faire de nous des coiffeurs prêts pour éviter de les perdre, depuis l’arrivée du Web sur notre téléphone, nous avons progressivement arrêté de lire sur papier au profit du digital avec les réseaux sociaux et l’apparition des blogueurs. Pourtant… LES FAUSSAIRES D’INTERNET.

  • ABONNEZ-VOUS pour lire cet article

Abonnez-vous

Catégories: Actualités
Partages
Partager avec nous votre avis ! 1