Solidarité : le salon de coiffure du Secours populaire de Roubaix

Taille du texte: A A A

À Roubaix, un ancien cabinet médical aménagé en « Espace bien-être et prévention santé du Secours populaire ». Concrètement, on y coiffe, on y coupe, on y colore, le tout pour des tarifs adaptés à un public démuni : 4 euros le shampooing-coupe-brushing, 10 euros la coloration.

Une belle initiative mise en place par le Secours populaire. La volonté est de permettre à des personnes défavorisées d’accéder aux prestations d’un salon de coiffure. Et, ainsi, de les sensibiliser aux questions de santé car leurs priorités sont davantage axées sur le logement et l’alimentation. « Prendre soin de soi, cela ne fait pas partie de leurs priorités », souligne Mélanie Truffin, éducatrice spécialisée, salariée du Secours populaire.

« La santé et le bien-être ne doivent pas être réservés à une élite », affirme Michèle Gest, et Mélanie Truffin d’ajouter : « Payer une participation, même “symbolique”, aide à retrouver sa dignité. Cela permet de ne plus être dans le don mais dans l’échange. »

Ce véritable salon, composé de deux fauteuils et de deux bacs à shampooing, affiche complet. Cela témoigne donc d’une demande réelle. L’espace est réservé aux bénéficiaires du Secours populaire, ils sont 10 000 à Roubaix et dans les environs.

Source : metronews

Catégories: Actualités
Partage
Partager avec nous votre avis ! 0