Shopping par Christophe Pujol « L’alternatif »

Taille du texte: A A A

« J’ai toujours été fasciné par la transformation et par la femme en général. »

Pas étonnant que Christophe Pujol se soit engagé dans un parcours classique (CAP et BP coiffure option visagiste). Il fait ses débuts à Aix-en-Provence, notamment chez Pigier Création. Élu trois fois « meilleur vendeur multimarque de France » (Kérastase, L’Oréal et Redken), il est aujourd’hui à la tête de son auto-entreprise en tant que coiffeur à domicile.Avec le désir de s’investir toujours davantage dans l’artistique, il s’adonne à sa passion sur des shootings photos.

« Au départ, c’était pour m’amuser. Puis les contrats sont tombés. Je travaille pour le studio B612, Kalou Studio (avec Pascal Latil, le photographe du MCB), mais aussi avec la photographe Nath-Sakura. »

Son inspiration ? Les femmes de pouvoir, les reines ou les amazones. Il puise aussi son souffle dans les films de Tim Burton et dans la nature. S’il a appris à respecter le cheveu naturel, il cultive un style résolument alternatif !

« J’ai commencé dans le milieu fétichiste. Mes coiffures ont un côté avant-garde, presque trash. J’ai un esprit torturé. Mais avec la maturité, je tends à être plus classique, plus mode. »

 

Que trouve-ton dans la boîte à malices de Christophe?

Catégories: Actualités
Partage
Partager avec nous votre avis ! 0