SEPPIC se lance dans le capillaire

Taille du texte: A A A

SEPPIC développe et commercialise une large gamme d’ingrédients destinés à la santé tels que des excipients et actifs dédiés aux marchés de la cosmétique, de la pharmacie ou encore des vaccins.

Présent dans plus de 70 pays à travers ses filiales et son réseau de distributeurs, SEPPIC emploie plus de 600 personnes dans le monde dont 100 chercheurs.

Et c’est justement grâce à sa position d’acteur majeur du marché et en étant à l’écoute de ses clients que SEPPIC a saisit l’importance de se lancer dans la cosmétique capillaire.

Le marché capillaire est en évolution constante tout comme les tendances qui l’accompagnent. Cela implique un re-nouveau et des innovations en matière de produits, SEPPIC l’a bien compris.

Voici les 4 tendances que SEPPIC a identifiées :

  • « Care » : elle incarne la dimension « soin et protection » d’un produit cosmétique. Elle protège et sublime la beauté de la chevelure. Cela s’illustre notamment par les shampooings sans sulfates et les colorations capillaires contenant des huiles.
  • « Cure » : une approche curative qui vise à traiter un déséquilibre du cuir chevelu, comme les pellicules, les odeurs, la chute de cheveux ainsi que les différents signes de l’âge.
  • « Green » : une gamme qui répond aux préoccupations des consommateurs sur l’utilisation de certains ingrédients et au respect de l’environnement. L’idée est d’offrir des alternatives naturelles aux cosmétiques « conventionnels », en privilégiant des produits contenant des ingrédients d’origine naturelle.
  • « Graph » : elle représente la créativité en termes de look capillaire. La tendance est aux couleurs flashy et aux coiffures originales. Cette gamme offre alors de nouvelles gestuelles pour une utilisation ludique.

Six formules cosmétiques capillaires seront à découvrir sur le salon In-Cosmetics qui se tiendra du 1er au 3 avril 2014 à Hambourg en Allemagne.

SEPPIC révèle également une étude du marché capillaire intéressante, voici ce qu’ils nous disent :

  •          « CARE » : Mettre la beauté du cheveu au premier plan et y dédier entièrement les produits.

Aujourd’hui de plus en plus de substances sont enlevés des produits, comme l’ammoniaque, les silicones et l’alcool. Alors peut être que les produits « sulfate free » deviendront comme les 2 en 1.

Ainsi le plus ancestral des produits capillaires fait son grand retour, l’huile végétal. En 2008 la proportion de produits contenant des huiles végétales parmi l’ensemble du marché capillaire  était de 16 %, en 2010 elle augmentait et affichait 22% pour enfin atteindre 30% en 2013.

 

Le top 10 des huiles trouvées dans 97 % des produits avec des huiles végétales en 2013 :

1-      Argan (20%)

2-      Tournesol (17%)

3-      Noix de coco (11%)

4-      Olive (12%)

5-      Amande douce (9%)

6-      Noyaux d’abricot (9%)

7-      Avocat (8%)

8-      Soja (5%)

9-      Macadamia (5%)

10-   Pepins de raison (4%)

 

Quant aux revendications majoritaires en 2013, elles sont les suivantes :

  • 50% pour la brillance
  • Environ 33% pour l’hydratation
  • Plus de 25% pour la réparation du cheveu
  • Enfin 25% pour un effet longue durée

 

Les ingrédients skin care qui sont apparus en 20008 ne cessent d’augmenter (Collagène et dérivés, acide hyaluronique/ sodium hyaluronate, élastine et élastine hydrolysée)

 

  •         « CURE » : Lutter contre les déséquilibres et les signes de l’âge. Cheveux et cuir chevelu son intimement liés, cibler les deux est la clé !

L’anti-âge domine le skin care, c’est un gros potentiel pour le marché capillaire. Améliorer la densité de la chevelure et sa résistance, prévenir la chute du cheveu, booster son remplacement, blanchiment du cheveu.

La cible de « CURE », le cuir chevelu (hyperséborhée, pellicules, odeurs) avec un impact sur l’estime de soi et la vie sociale. Les populations ethniques sont concernées, les cuirs chevelus africains (souvent gras) et les hommes qui sont les plus touchés.

Ici le top dix des revendications sont :

  • A base de plantes
  • Hydratant
  • Effet longue durée
  • Brillance
  • Réparation du cheveu
  • Anti-pellicules
  • Pour les hommes
  • Déséquilibres du scalp
  • Sans conservateurs
  • Sans parabènes

Et des produits revendiquant une actions déodorante.

  •           « GREEN » : Plus d’ingrédients naturels, moins d’eau consommée, pour faire du bien au cheveu et à la planète.

 

Suite aux polémiques sur certains ingrédients et aux inquiétudes chez les consommateurs, la sympathie envers les ingrédients d’origine naturelle, c’est une « valeur refuge ».

« GREEN » propose alors une économie d’eau avec des formules sèches.

 

  •          « GRAPH » : Créativité sans limites, gestuelles nouvelles, miser sur le fun et rendre tous le styles ou couleurs possibles.

Les créations sont illimités avec :

  • Les colorations (Mousses, shakers, Tie & Dyes, réutilisables, lingettes, couleurs fluo, craies)
  • Les gestuelles et habitudes nouvelles (Textures et transformations, traitements à la maison, poudres, coiffage, shampooings et après-shampoings secs).
  • Jeu avec les sens (Textures fouettées, rafraîchissements effet glaçon, effet chauffant, douceur et aspect lisse)

 

Vous comprenez maintenant l’équation capillaire. [GC] 2 = [CARE] [CURE] [GREEN] [GRAPH]

 

 

Catégories: Actualités
Partage
Partager avec nous votre avis ! 0