Savoir sortir de sa zone de confort et s’adapter au client

Taille du texte: A A A

Les coiffeurs ont ce petit rituel : accueillir le client, le diriger vers le fauteuil, bien l’installer, lui mettre la « robe », et commencer après avoir bien compris les attentes de ce dernier. Mais les choses ne sont pas toujours aussi faciles, surtout avec les enfants. Il faut alors savoir sortir de sa zone de confort pour s’adapter au client.

 

Casser le processus habituel

Lorsque vous faites face à un enfant, réaliser une simple coupe de cheveux peut rapidement devenir un parcours du combattant, si l’on ne sait pas s’adapter. Certains enfants n’arrivent pas à rester longtemps assis sur une chaise. Ils ont besoin de se lever, de courir un peu, de regarder par la fenêtre, de jouer avec leur petite voiture au sol…
Il est important de mettre l’enfant à l’aise. Le processus habituel pourrait le stresser. Déjà, vous êtes un étranger qui va lui passer une robe, puis vous effectuerez des mouvements étranges avec des objets tranchants, cela sans parler de l’odeur et du bruit dans ce nouvel environnement. Il y aura tout pour le stresser.

 

 

 

 

Adaptez votre façon de faire

C’est à vous de changer et de faire en sorte que l’enfant puisse rester tranquille durant un moment, afin de pouvoir effectuer votre prestation. Misez sur la distraction, en le laissant s’amuser avec ses jouets. Le cas échéant, donnez-lui un objet sans danger pour lui, laissez-le regarder les voitures qui passent, discutez avec lui…

Le plus dur, c’est la première fois. Ensuite, vous ne serez plus un étranger pour l’enfant, il sera plus à l’aise avec vous, et sera donc moins agité. Et vous serez plus à l’aise vous aussi, vous connaîtrez mieux l’enfant, ses habitudes, ses besoins…

Catégories: Actualités, S'informer
Partages
Partager avec nous votre avis ! 0