Retour sur le show d’ouverture de la Convention Vog 2017

  • Alexandre de Paris
    Alexandre de Paris
  • Alexandre de Paris
  • Alexandre de Paris
  • Claude Maxime
  • Claude Maxime
  • Exclusif
  • Exclusif
  • Tchip Coiffure
  • Shampoo
  • Vog
  • Vog
  • Vog
Taille du texte: A A A

L’équipe Biblond a assisté au show d’ouverture de la Convention annuelle Vog du 19 mars 2017 et vous décrypte cette après-midi sous le signe de l’artistique.

 

 

Retour en images sur le show de la Convention annuelle du groupe Vog, le 19 mars dernier au Grand Rex de Paris. Animée par Chris Marques de l’émission Danse avec les Stars, l’après-midi démarre en douceur avec la huitième édition des Vog Colour Awards. Organisée en partenariat avec L’Oréal Professionnel, les noms des gagnants ont été annoncés : Aurélie du Vog Le Havre (Couleur et coiffage), Jordane du Vog Chambery (Hommes) Victoire du Tchip Le Havre (Jeunes Talents) et Stéphanie du Tchip Wasquehal (Attaches et chignons).
D’autres professionnels ont été récompensés par la société BVA dans le cadre du contrôle qualité réalisé dans les salons via les visites de clientes mystère.

 

Tour du monde en coiffure

Sous le signe de l’artistique, les six marques du groupe nous embarquent aux quatre coins du globe sans bouger de nos sièges. Claude Maxime s’inspire du pays du soleil levant et nous transporte à Tokyo, la ville des geishas version XXIe siècle. Tout comme pour l’ikebana (art traditionnel japonais d’arrangement floral), les coiffures réalisées sont élaborées comme de somptueux bouquets de fleurs : imposantes, structurées et d’une incroyable minutie. Rendez-vous ensuite dans les bas-fonds de Londres avec Exclusif Coiffure. On découvre la capitale sous un autre jour, dans un style rock, grunge et punk où l’on ose toutes les fantaisies capillaires. Changement de décor en faisant une escale à Miami, sous les cocotiers pour admirer la collection Printemps-Eté très colorée de Tchip. Exit le style wavy, place aux coupes courtes, faciles à entretenir et surtout au naturel. Pour les amoureux de mode, direction Milan dans le temple de la haute-couture. La nouvelle collection chic et intemporelle de Vog Coiffure est une ode au romantisme et à la féminité.

Symbole de l’alliance récente des deux groupes, le groupe Michel Dervyn était bien entendu présent sur la scène de la convention du groupe Vog. Car comme l’a si bien fait remarquer le président Franck François, c’est le premier événement en France où il y a six shows de six marques différentes. En quête de destinations insolites ? Rendez-vous au Jardin d’Eden avec Shampoo, qui réinterprète la tendance Flower Bomb des défilés de la Fashion Week dans un style plus Rock’n Roll. Enfin, on finit en apothéose avec Alexandre de Paris, sur un plateau d’inspiration tribale où la beauté multiculturelle est mise à l’honneur. Les talents de Jean-Luc Minetti ont encore une fois époustouflé le public.

Au total, ont été mobilisés pour le show 100 coiffeurs, 100 modèles, 20 maquilleurs et 7 stylistes pour plus de 4000 heures de travail.

 

Bon pour le moral 

Plus qu’en 2016, l’artistique était au cœur de la thématique du show de cette année. « Le sens artistique est important dans le développement du business », a souligné Michel Dervyn lorsqu’il a pris la parole sur scène. » Il faut amener l’artistique dans les salons. Les clientes ne doivent plus s’ennuyer. Chez nous tout va bien puisque nous avons décidé de lancer un grand plan antimorosité ! […] Ce soir, les coiffeurs étaient les héros sur scène. Dès demain, dans vos salons, à vous de jouer les héros en vous inspirant de ce qui vous a été présenté. Aujourd’hui, c’est la banalisation qui fait que la coiffure se porte mal. » A conclu Franck François avant de clôturer la journée sur la remise d’un Vog d’or d’honneur à Bernard Stalter, président de l’Unec.

 

Crédit © L.Radat

Catégories: Actualités, S'informer
Partages
Partager avec nous votre avis ! 0