Ce qu’il faut retenir de l’Interview d’Emmanuel Macron

Taille du texte: A A A

Présent sur le plateau de TF1 dimanche 15 octobre, le président de la République, Emmanuel Macron, a abordé plusieurs questions clés. Retraite, chômage et formation, voici ce que vous devez retenir.

 

Chômage, les résultats seront visibles dans deux ans

« Le nombre de chômeurs est en train de baisser. La plénitude des réformes, vous la verrez dans un an et demi, deux ans ».

Alors qu’il avait promis de réduire de faire passer le taux de chômage de 10% à 7% d’ici la fin de son mandat, Emmanuel Macron a tenu à rassurer les Français en précisant qu’il fallait encore attendre pour voir des résultats probants.

En effet, depuis le début de son mandat le président de la République mise beaucoup sur la fibre entrepreneuriale des Français. Il a d’ailleurs évoqué la possibilité d’accorder des allocations chômage aux démissionnaires. Ainsi, avec une telle réforme vous pourrez par exemple quitter votre poste pour ouvrir votre propre salon de coiffure tout en étant indemnisé.

 

 

Formation : Qualification = moins de chômage

« On a trois fois plus de chances d’être au chômage quand on n’est pas qualifié. »

Si vous êtes étudiants dans le secteur de la coiffure et que vous hésitez encore à prolonger vos études, ces chiffres devraient vous faire réfléchir.

  • 17,9% de chômage chez les non-diplômés ou détenteurs d’un CEP
  • 10,7% de chômage chez les détenteurs d’un CAP, BEP ou baccalauréat
  • 5,7% de chômage chez les titulaires d’un bac +2 ou plus

À en croire ces chiffres de l’INSEE, il y a une véritable disparité selon le niveau d’étude. Le taux de chômage est près de deux fois plus élevé pour les personnes les moins qualifiées.

Dans le secteur de la coiffure, la formation est d’autant plus essentielle que c’est un métier intimement lié à la mode. Vous devez donc toujours être au fait des nouveautés. Coupes, couleurs, techniques… cet univers sans cesse renouvelé vous demande une remise en question permanente de votre savoir-faire.

 

 

Retraite : une augmentation du pourvoir d’achat

« 80% des retraités gagneront du pouvoir d’achat »

Alors que 60% des retraités devraient être touchés par l’augmentation d’1,7% de la contribution sociale généralisée (CSG), Emmanuel Macron a tenté de les rassurer. Si vous êtes coiffeur retraité ou futur retraité, sachez que cette hausse de la CSG devrait être compensée par la baisse de la taxe d’habitation.
En ce qui concerne les revenus modestes bénéficiant d’une CSG réduite, celle-ci ne sera pas augmentée. À voir …

Catégories: Actualités, S'informer
Partages
Partager avec nous votre avis ! 1