Portrait : Yoann Fernandez

Taille du texte: A A A

Hairstylist en freelance, Yoann Fernandez a très vite su qu’il voulait travailler dans la mode mais il a dépassé toutes ses espérances.

 

« À 14 ans, je tapissais ma chambre de pages du magazine Vogue. » Se confie Yoann Fernandez. Après avoir passé son bac, ce Grenoblois de naissance a suivi le cursus traditionnel en coiffure et intégré, durant trois ans, l’équipe de Céline Antunes au sein de la 52e Avenue. Les bases du métier en poche, il a ensuite rejoint Toni&Guy à Paris afin de toucher la mode de plus près. Il y a appris la rigueur et la précision qui ont parfait son apprentissage. Depuis, sa carrière s’est envolée. Il a été nominé deux fois en son nom au Hairdressing Awards avec la Maison Gérard Laurent puis est parti travailler en studio. Il a par ailleurs intégré plusieurs équipes de défilés durant la Paris Fashion Week. Un rêve d’enfance qu’il a la chance de poursuivre, mais, à 27 ans, il reste humble sur son parcours.

 

« J’apprends tous les jours à affûter mon sens du beau et du détail et à perfectionner mes coiffures. »

Yoann éprouve un profond respect pour ses mentors, qui ont fait de lui ce qu’il est et qui continuent à l’influencer dans son travail. Son plus grand exploit ? Attirer l’attention de Karl Lagerfeld. Durant deux jours, il a eu l’opportunité d’assister le coiffeur Yannick d’Ys. « J’étais entre l’excitation, la peur et l’émerveillement. Nous avions travaillé une dizaine de perruques pour Kendall Jenner, c’était assez fou même en termes de set design. »

 

Crédit © Antoine & Charlie

Partages
Partager avec nous votre avis ! 0