Portrait : Soya Ko

Taille du texte: A A A

Après avoir quitté son ancien poste, Soya Ko est à présent manager au salon Passage Bleu, à Chalons-en-Champagne. Portrait d’une coiffeuse qui a fini parmi les finalistes de la saison 3 de Biblond The Hairdresser.

 

 

Née en France d’une union franco-cambodgienne, Soya Ko s’est intéressée très jeune à tout ce qui touche à l’art et à la coiffure. À une époque où les tutos de coiffure sur Internet n’existent pas encore, elle apprend en autodidacte de nombreuses coiffures et coupes qu’elle réalise sur ses proches et sur elle-même. Malgré cette passion évidente pour la fibre capillaire, elle suit finalement une voie générale et obtient son baccalauréat littéraire. Mais, très vite, sa passion la rattrape : « J’ai tout laissé tomber, trouvé un employeur, ce qui n’est pas évident quand on n’a plus 16 ans ! Mais la motivation était si forte ! Par la suite, j’ai obtenu mon CAP, mon BP, puis le dernier BM. » Après avoir officié comme co-managager dans un salon Intermède, elle travaille depuis peu au salon Passage Bleu, à Chalons-en-Champagne en tant que manager. « J’avais besoin d’évoluer en tant que manager. En plus de ce nouveau job, je suis également formatrice pour le Brevet de Maîtrise de coiffure niveau III. Un rêve pour moi. Ma participation à Biblond The Hairdresser m’a ouvert les yeux sur mon évolution professionnelle. Le stage avec Stéphane Amaru et les entretiens que j’ai eu m’ont permis de préciser mon désir de transmettre, mes envies artistiques et mon positionnement dans un salon de coiffure.» 

 

 

Une femme de la scène

Toutes ses inspirations partent d’une émotion mais aussi des personnes qu’elle admire. Christophe Gaillet et Guylaine Martel, pour leur technicité et la délicatesse de leurs réalisations ; William Lepec, pour ses méthodes artistiques et sa passion pour la transmission du métier ; ou encore Céline Antunes, pour ses créations et ses shows. Comme bien d’autres coiffeurs, aussi aspire à intégrer une équipe artistique. Son meilleur souvenir est d’ailleurs d’avoir assisté Christophe Gaillet, en backstage et sur scène, pour la Haute Coiffure Française au Carrousel du Louvre.

 

Envie de participer à la saison 4 de Biblond The Hairdresser ? Inscrivez-vous dès maintenant.

Partages
Partager avec nous votre avis ! 0