Portrait : Mark Leeson

Taille du texte: A A A

Coiffeur britannique chez Goldwell depuis 2014, Mark Leeson est entré dans le métier grâce à la folie vestimentaire et stylistique des années 1980. Après avoir évolué au sein du groupe John Hawley, il multiplie les compétitions et enchaîne les prix. Aujourd’hui, il veut transmettre son savoir.

 

 

C’est la folie britannique des années 1980 qui a mené Mark Leeson, ambassadeur de la marque Goldwell, spécialiste de la coloration, à la coiffure. Né en 1968 dans le Derbyshire, en Angleterre, il est fasciné par les couleurs de cheveux du Spandau Ballet et de Duran Duran, deux groupes de pop rock et de new wave. À cette époque, le monde de la coiffure et de la mode brise tous les codes. Il quitte donc l’école à 16 ans pour poursuivre son ambition de devenir coiffeur. « C’était une super époque pour se lancer dans le milieu. Il n’y avait aucune limite en matière de créativité et j’ai adoré ça. » Il commence à travailler au sein d’une enseigne de salon appelé John Hawley à Mansfield et se passionne rapidement pour la compétition. Il participe à son premier concours en 1984, gagne et devient complètement accro à ce jeu de ciseaux. Il passe ses grades au sein du groupe John Hawley, pendant douze ans, du statut de junior à celui de manager et devient finalement formateur. « Cette expérience m’a permis d’apprendre énormément à une vitesse accélérée. » En 1995, il a l’opportunité d’acheter l’un des salons de John Hawley. « Cela a été une nouvelle étape de ma carrière. J’ai économisé pendant longtemps et travaillé extrêmement dur pour m’acheter ma propre affaire. Voir “Mark Leeson” écrit au-dessus de la porte était incroyable. C’était une bonne idée. En deux ans, j’ai triplé le chiffre d’affaires. »

 

La couleur pour transformer la coupe

Son partenaire Richard Darby rejoint son salon en 1995 en tant que directeur général. « Il avait les mêmes objectifs que moi dès le départ et il savait que si l’on travaillait assez dur, nous réussirions de superbes choses. » Une fois l’affaire en marche, il se recentre sur les concours de 1998 à 2002 et voyage pour représenter la Grande-Bretagne au World Cup Hairdressing Squad. Là encore, l’expérience l’enrichit énormément. Puis en 2003, l’envie lui prend d’affronter un nouveau challenge. Après toutes ses années passées à étudier, le temps est venu pour lui de tenter les British Hairdressing Awards. Il se lance à Pâques, parvient à la finale, mais ne gagne pas le prix. Ce qui renforce d’autant plus sa détermination. Il l’obtient en 2004. En 2007, il devient membre du British Hairdressing Hall of Fame. Spécialisé en coloration, il remporte la même année le prix du meilleur technicien coloriste britannique de l’année.

 

L’inspiration des voyages

Ce qu’il aime, dans cette spécialisation, c’est la façon dont une couleur peut complètement transformer une coupe. « Aussi, je me suis rendu compte que lorsque je travaille pour de la photo, la couleur est ce qui me permet d’exprimer ma créativité le plus fortement. » En 2014, il remporte le prix du coiffeur britannique de l’année. C’est après ce succès qu’il se fait approcher par la marque Goldwell et qu’il rejoint le groupe.

Aujourd’hui, ce qui l’inspire, ce sont ses nombreux voyages, mais aussi les nouveaux talents qu’il voit émerger ainsi que ses jeunes assistants. Les villes stimulent aussi sa créativité, comme Londres, avec sa population éclectique et mélangée, qui offre à la rue une mode fusion magnifique à ses yeux, ce qui lui est d’autant plus utile que les podiums forment la base de sa collection. Pour la suite, Mark Leeson veut inspirer, former et aider ceux qui l’entourent à accomplir leurs rêves. Le coiffeur veut tout simplement rendre au monde de la coiffure ce qu’il lui a apporté.

 

Crédit © Mark Leeson – Goldwell Global Creative Ambassador

Partage
Partager avec nous votre avis ! 0