Portrait : Laetitia Rivoal

Taille du texte: A A A

Salariée en Brevet de Maîtrise à Quimper, Laetitia Rivoal a la coiffure dans la peau et encore plus depuis son intégration dans l’Equipe de France de Coiffure.

 

 

« Ce qui m’a poussé vers la coiffure ? La créativité, le sens artistique, l’importance des dernières tendances que demandent la profession. » Voilà ce que répond Laetitia Rivoal lorsqu’elle explique son parcours. Après la 3e, elle entame un CAP Coiffure puis enchaîne avec un BP deux ans plus tard. Une fois diplômée, elle décide de travailler un an avant de reprendre ses études. Passant à présent son BM à Quimper, la jeune femme espère un jour travailler pour une marque, en studio, faire des shows et des formations. Ambitieuse ? Oui, mais pour atteindre ses objectifs, elle n’hésite pas à travailler d’arrache-pied. « La coiffure demande d’être exigeant, minutieux, à l’écoute, de savoir innover sans cesse. Elle permet de relooker une personne, faire ressortir son caractère et révéler la personnalité de chacun. » Peut-être parviendra-t-elle au niveau de ses idoles plus tôt qu’elle ne le pense. Ses maîtres ? Raphaël Perrier pour sa passion et son investissement, Farrukh Shamuratov pour sa maîtrise indomptable des chignons et Guy Tang pour son don pour la coloration.

 

Également membre de l’Equipe de France de Coiffure à 21 ans, Laetitia ne vit que par et pour sa passion. Lors de la Coupe d’Europe 2016 à Paris, elle remporte, en équipe, 1 médaille d’or aux épreuves mode, catégorie Juniors Dames ainsi qu’1 médaille d’or en coiffure du soir et 1 médaille d’argent en coupe progressive (ces dernières en individuel). « La compétition nous permet d’aller au-delà de nos limites, de pousser les portes de l’excellence. » Son plus beau souvenir remonte d’ailleurs aux championnats du Monde de Séoul 2016. « Nous avons remporté une médaille d’or par équipe et une médaille de bronze en coupe progressive individuelle. C’était ma première participation aux championnats du Monde. »

Partages
Partager avec nous votre avis ! 0