Portrait : FATHIA BEZNIA ET LES MULTI FACETTES DU MÉTIER

Taille du texte: A A A

La carrière de Fathia l’a fait voyager : originaire de Lyon, elle a passé dix-sept années chez Schwarzkopf Professional dont la direction technique est basée à Hambourg. Aujourd’hui installée à Paris, elle a rejoint le groupe Vog et se rend régulièrement près de Lille, au siège administratif. Directrice technique, elle gère 4 centres de formation et 3 000 stagiaires par an.

Son parcours

De formation secondaire, j’ai choisi la coiffure avec comme mot d’ordre de mes parents de passer tous les diplômes : CAP, BP et BM. J’ai ensuite travaillé dans des salons lyonnais et à l’étranger et j’ai fait de belles rencontres professionnelles. Puis je suis entrée chez Schwarzkopf Professional comme formatrice terrain, sachant que j’y découvrirais aussi d’autres métiers. J’y ai appris les valeurs de la marque, la connaissance des produits, la chimie, le vocabulaire professionnel, les savoir-faire, le savoir-être, les business plans pour les enseignes : les armes pour former en toute sérénité.

À quoi ressemble un bon formateur ?

Dans mon équipe, j’ai tous les profils, mais le rôle d’un formateur, avant de transmettre, est de donner envie aux coiffeurs de continuer et de grandir. Il doit avoir une bonne pédagogie et un sens artistique, faire rêver les jeunes par son attitude, sa prestance, et rester accessible. En résumé, une bonne mentalité, une bonne dose de culture et d’artistique.

Les challenges d’un formateur

Chaque formation est différente avec un public différent, des profils différents et des attentes différentes. Le formateur doit être agile, savoir écouter, s’adapter à son public. Chaque stagiaire doit repartir en ayant toutes les réponses à ses attentes et l’envie de revenir.

L’importance de la formation

Notre métier est en évolution : tendances, innovations produits… Nous devons être formés et informés pour répondre à nos clientes qui sont à l’affût de toutes les nouveautés.
Tous les chefs d’entreprises devraient investir dans la formation de leurs collaborateurs afin de les faire grandir, leur donner les moyens de fidéliser les clientes, d’en recruter de nouvelles…et le chiffre d’affaires évoluera naturellement !

Ses conseils à ceux qui débutent

C’est un beau métier, dans lequel il faut être curieux. La formation leur permettra d’acquérir un parcours professionnel complet et, lorsqu’ils auront de l’expérience, ils pourront se diriger vers le salon, l’artistique ou la formation.

Les dates de sa vie

1997 Formatrice terrain Schwarzkopf Professional
2001 Arrivée à Paris et lancement des Hairdressing Awards
2003 Responsable artistique des collections Essential Looks Schwarzkopf Professional
2014 Rencontre avec Franck François, PDG de Vog, et arrivée comme directrice technique

Le mot de la fin

La formation est la clé d’entrée pour attirer les talents et développer l’expérience client.

 

 

Catégories: Actualités
Partage
Partager avec nous votre avis ! 0