Portrait : Bryan Lahargue

Taille du texte: A A A

Actuellement en 2e année de BP au salon Stephan (Muret), Bryan est encore en plein apprentissage mais a un avenir prometteur. 

 

Ayant redoublé sa 5e de collège, Bryan Lahargue a décidé seul de continuer sa scolarité dans une MFR (Maison familiale rurale) et il n’a aucun regret à ce jour. « C’est grâce au salon de coiffure Création (à Carbonne), où j’ai effectué un stage de sept semaines en alternance, que j’ai découvert le métier de coiffeur. » Entré par la suite au CFA Jasmin de Toulouse en 2013 pour passer son CAP, il est aujourd’hui en 2e année de BP et espère bien sortir diplômé de l’école. Ce qu’il aime le plus ? Les concours, sans hésiter ! « En participant à plusieurs grands concours comme celui du festival Métamorphose (2015 et 2016) et au Hair congress d’Alexandre Serio Suites en 2016, je me  suis rendu compte qu’ils sont vraiment des tremplins pour booster une carrière professionnelle. » Il envisage également d’organiser un show de coiffure avec quelques camarades de classe. Aucun doute : il a la passion du cheveu !

Cette bête de concours a de l’imagination à revendre et cette créativité, il la doit aux géants de la coiffure dont il s’inspire au quotidien. « J’admire beaucoup Céline Antunes, Christophe Gaillet, Matthew Curtis, Bruno Barbeyrol, sans oublier mon patron Antoine Bouyssou. » À seulement 19 ans, Bryan espère bien se faire un nom dans le milieu, mais il a encore beaucoup à apprendre. Il se souvient encore de ses premiers pas hésitants dans le milieu.

« Mon souvenir le plus marquant a été mon premier shampooing. Je n’avais pas encore commencé mon CAP à cette époque et ce fut une énorme angoisse pour moi ! »

Partage
Partager avec nous votre avis ! 0