Portrait : Alice Batteux

© Ilan Benattar
© Ilan Benattar
Taille du texte: A A A

Directrice artistique et chargée des formations au salon toulousain By Katie Nat, Alice Batteux s’est formée chez les plus grands pour arriver à ce poste à seulement 25 ans.

 

Pour Alice, devenir coiffeuse était une évidence. « À 10 ans, je coiffais déjà ma sœur et, quand j’en ai eu 12 ou 13, je squattais les salons de coiffure proches de chez moi. J’observais les moindres faits et gestes des coiffeuses pour ensuite coiffer mes copines, leurs mères et ma propre mère ! » Car ce qui lui plaît le plus, c’est sans hésiter le relationnel et l’artistique. « J’ai l’impression d’être utile et de donner aux clients le sourire, en les rendant plus beaux. C’est un pur bonheur. » Après avoir passé son CAP et BP chez Michel Ortega, notre toulousaine passe successivement chez Dessange, By Katie Nat puis Medley Paris (marque fondée par Patrick Ahmed) avant de retourner chez By Katie Nat au poste de directrice artistique. Du haut de ses 25 ans, Alice ne peut pas rêver mieux comme poste. « On place nos clients autour d’une table d’hôte pour s’en occuper, c’est à la fois confortable et convivial. Il y a une mixité hommes-femmes qui me plaît, ainsi que le fait d’être en appartement de luxe. »

 

En parallèle, c’est également une habituée des concours et son sens artistique, elle le doit aux plus grands. Angelo Seminara pour sa créativité, Tim Hartley pour sa personnalité, Mazella & Palmer pour les lignes graphiques et la précision, Katie Nat pour ses idées avant-gardistes et son énergie. Tentant sa chance cette année pour le concours Davines, elle espère bien être finaliste, comme en 2014 lorsqu’elle a participé au Style Masters de Revlon. « J’ai représenté la France au championnat international au Portugal, sur une scène devant 3000 personnes… Ce fut un fantastique moment d’émotion que j’ai eu la joie de pouvoir partager avec ma sœur qui m’avait accompagnée. »

Partages
Partager avec nous votre avis ! 0