Portrait : Alexandre Schoettel

Taille du texte: A A A

À 25 ans, ce jeune patron découvre, depuis un an, les différentes facettes du métier de chef d’entreprise dans le salon familial dans l’Est. Néanmoins, ce compétiteur entend multiplier les activités. Apprenti, sa rencontre avec un entraîneur de l’équipe de France, Thierry Haag, lui ouvre l’horizon des concours. Son palmarès après avoir intégré l’équipe de France en 2011 ? Médaille d’or en équipe et en individuel en 2013, champion du monde en 2014 et médaille d’or régionale lors des Olympiades des métiers en 2014… Aujourd’hui, il officie en coulisses en tant que coach et chef d’équipe. Il vient d’ailleurs de recruter la championne de la région Grand Est. Car, pour lui, rester dans l’excitation des concours est essentiel. « Cela permet une dynamique et une mise à jour dans les techniques et les tendances. » Ambassadeur des ciseaux Takai et formateur ponctuel pour Elypse Design et à l’Unec, il aimerait créer une équipe artistique pour développer son concept, un parcours client avec un diagnostic personnalisé, basé notamment sur le style vestimentaire. « Le but est d’ouvrir quelques salons seulement, pour garder le côté artisanal. » La première étape ? Trouver les bons collaborateurs.

Catégories: Actualités
Partage
Partager avec nous votre avis ! 0