Mieux se connaître pour mieux s’orienter

Taille du texte: A A A

 

En 2015, près de 25% des jeunes actifs étaient au chômage. Un chiffre qui pousse à se questionner sur l’orientation des jeunes. Avec environ 40 000 élève et apprentis, la coiffure est un secteur très investi dans la formation.

 

Le choix pour le CAP s’opère en fin de 3e. Or, aujourd’hui, tous (les parents, les pouvoirs publics, la société) font pression pour que les élèves obtiennent à minima un baccalauréat. En effet, les objectifs des politiques publiques sont que 80% d’une classe d’âge doit obtenir le baccalauréat. Pourtant, certaines personnes ne sont pas faites pour les études théoriques et préfèrent le concret. La coiffure est un métier destiné à des passionnés, ce n’est pas une carrière que l’on choisit par défaut. Pour être un bon coiffeur, vous devez avant tout avoir des qualités artistiques et esthétiques prononcées, mais aussi vous tenir au courant des dernières tendances, pour savoir ce qui se fait et ce qui ne se fait pas pour telle ou telle personne. Évidemment, vous devez être proche des gens et savoir endosser le rôle de confident.

 

 

 Ne plus se tromper d’orientation

Si vous êtes attiré par le métier de coiffeur, mais que vous avez encore quelques doutes, vous pouvez vous tourner vers des entreprises comme abp Campus. Cette formation en trois étapes vous permet de vous connaître mieux et de savoir si, oui ou non, vous êtes fait pour le métier vers lequel vous vous tournez.

« Connais-toi toi-même » : en trois heures et via un test de personnalité, cette étape permet aux jeunes de cerner leurs atouts et d’affirmer leurs choix et leurs envies pour l’avenir. Indispensable pour les aider à prendre confiance en eux, ce module est basé sur une méthode simple et ludique et vise également à mieux comprendre les autres.

« Communique – Affirme-toi » : se déroulant sur deux modules de trois heures, cette étape a pour but l’apprentissage de la communication et l’affirmation de soi par des exercices et des mises en situation.

« Trouve ton chemin » : ces deux modules de trois heures permettent de faire le point sur ses acquis et ses envies afin d’identifier le champ des possibles en matière d’orientation professionnelle pour chacun des stagiaires.

 

Catégories: Actualités, S'informer
Partages
Partager avec nous votre avis ! 0