Melody Hames, la coiffeuse pour chevaux

Melody Hames, la coiffeuse pour chevaux
Melody Hames, la coiffeuse pour chevaux
Taille du texte: A A A

La coiffeuse qui murmurait à l’oreille des chevaux

 

Basée en Angleterre, Melody Hames “la barbière pour chevaux” est une star internationale. Les pelages qu’elle redessine ont surpris la toile et elle en fait son fond de commerce. Histoire de son parcours et de sa passion.

 

Une passion à la fois équestre et capillaire

 

Melody a toujours été passionnée de chevaux, mais aussi de coiffure, qu’elle pratiquait au départ comme un besoin vital pour son poney de l’époque, qui souffrait du syndrome de Cushing. Il avait toute l’année son pelage d’hiver, très chaud, même en été, ce qui était très dangereux pour le pauvre animal.

Alors âgée de seulement 12 ans, Melody prenant soin de son poney, lui tondait régulièrement la robe. Au fil du temps, elle prit l’habitude et devint une vraie professionnelle.

Chevronnée, elle en fit son activité principale basée au Lancashire, Royaume-Uni “JMC Equestrian”. Elle ouvre une boutique en 2013 et rencontre un franc succès.

 

Un procédé proche de la coiffure… seul le modèle est différent !

 

Via son site ou sa boutique, elle effectue des réservations et se concerte avec le client sur la demande, puis se déplace chez le particulier ou le reçoit, à l’instar d’une prise de rendez-vous et un entretien classique en coiffure.

Les chevaux sont des animaux vraiment particuliers, avec des caractères propres à chacun et des natures de poils différents, il faut donc s’équiper : rasoirs, tondeuses et lames adaptés à chaque situation et chaque race de cheval.

Toutes ses oeuvres sont faites à la main levée, sans artifices.

Il faut aussi bien rassurer l’animal, car les séances peuvent être très longues. Elle prend entre une demie heure, pour les pièces simples, et jusqu’à neuf heures pour les pièces complexes.

Elle réalise ses créations de la manière suivante : d’abord, elle visualise ce qu’elle souhaite faire mentalement, projetant ses idées sur l’animal, puis fait des croquis qui retracent sa pensée.

Très vite, des particuliers lui demandent de réaliser des motifs variés : fleurs, coeurs ou étoiles…

 

Des demandes exotiques qui la rendent célèbre

 

Sa main d’oeuvre précise, son expertise et les pelages fantaisistes qu’elle coupe et coiffe sont vite remarqués : elle se retrouve vite submergée de demandes. Elle décide d’ouvrir aussi un cours de coiffure équestre qui affiche souvent complet où elle révèle ses secrets.

Invitée en shows, salons équestres à l’étranger ou se déplaçant chez les particuliers, de plus en plus de demandes s’avèrent très surprenantes.

Son motif préféré est en forme de château fort avec des petits créneaux et des briques, qu’elle a répété de nombreuses fois.

Parfois le travail peut être difficile avec certains chevaux qui ne lui font pas assez confiance, ou bougent tout le temps.

Mais son modèle préféré reste Romeo, son cheval. Bien qu’il soit très nerveux, il lui fait vraiment confiance : il y a une réelle synergie entre les deux.

Et vous ? Que pensez-vous de ces modèles gigantesques ? Il y a beaucoup de travail, mais ne sont ils pas majestueux ?

Catégories: Actualités
Partages
Partager avec nous votre avis ! 0