La lettre ouverte d’un coiffeur au président Macron

Lettre à macron
Lettre à macron
Taille du texte: A A A

Une lettre ouverte à Macron de la part d’un salon de coiffure

 

Vous imaginez une république sans coiffeurs ? Avec une TVA de plus en plus écrasante, des sociétés “employant” des bénévoles, c’est le scénario catastrophe qu’imagine ce coiffeur…

 

A force d’être accablés par les taxes, c’est ce qui va finir par arriver…

 

Jean-Pierre Duval coiffeur basé à Alençon, propriétaire du salon Starel Coiffure, et employant plusieurs personnes, nous a fait parvenir sa lettre ouverte hier soir, qu’il a aussi transmis à Bruxelles, l’UNEC, le CNEC

 

Il se sent “tué” par la TVA, imposée à 20% sur l’ensemble de ses services coiffure, tandis que d’autres artisans tels que les fleuristes, taxis et même parcs d’attraction ne paieraient que 5,5 à 10% de TVA.  

Injuste pour notre profession, non ? Un réel malaise qu’il espère refaire négocier auprès des institutions et syndicats.

 

Des inégalités incompatibles avec notre République

 

Liberté, égalité, fraternité : la devise de notre belle nation.

Pourtant cette différence de taxes entre divers secteurs vient à son encontre : l’égalité des citoyens ne serait elle pas respectée ? Ce serait une forme de privilège qui n’est pas accordée à tous.

 

Une inégalité qui renforce d’autant plus la concurrence avec les indépendants et microentrepreneurs.

 

De plus, les salons de coiffure ne peuvent avoir recours aux bénévoles, alors que des parcs d’attractions ont des hordes de “volontaires”.

 

Lisez la lettre de ce confrère et faites vous une idée !

 

Catégories: Actualités
Partages
Partager avec nous votre avis ! 0