L’importance de la longueur des cheveux dans l’acceptation de soi

Taille du texte: A A A

Une vidéo, réalisée par J. Walter Thompson, devenue virale en quelques mois, a permis de souligner l’importance de la longueur des cheveux dans l’acceptation de soi. Elle raconte l’histoire d’un homme du point de vue de ses cheveux, qui entreprend un voyage vers la féminité à mesure que ses cheveux s’allongent. En effet, les cheveux dévoilent bien plus que ce que l’on pense de la personnalité d’une personne. Explications.

 

 

Les cheveux et l’image de soi dans l’histoire

Le rôle des cheveux dans l’image de soi remonte à très longtemps. À l’époque gréco-romaine, les perruques étaient un signe de richesse, pendant la colonisation en Amérique, elles représentaient la classe supérieure, et actuellement, elles constituent un signe de sagesse et d’autorité, à l’image de ce que portent les juges. De manière générale, le cheveu et la coiffure décrivent un état ou une situation dans la société.

 

 

 

 

Les cheveux et l’acceptation de soi

Le symbolisme et l’influence des cheveux sont aussi très forts dans notre société actuelle où l’apparence a un grand impact sur la vie personnelle, sociale ou professionnelle. Si la pilosité faciale est associée à la virilité, les cheveux longs, épais et pulpeux sont souvent synonymes de sensualité, de féminité et de sexualité, tandis que la perte de cheveux est un signe de vieillissement ou de maladie.

Si les jeunes en quête d’identité changent le plus souvent d’apparence et de coiffure, le fait de conserver une coupe de cheveux pendant un long moment témoigne de l’accord avec soi-même.

 

Il est alors tout à fait normal que l’on associe inconsciemment le fait qu’une certaine longueur de cheveux correspond à la personnalité féminine et une autre à la personnalité masculine, car ils mettent en valeur le visage qui caractérise vraiment l’être. D’où l’importance de la longueur de sa chevelure dans l’acceptation de soi.

Catégories: Actualités, S'informer
Partages
Partager avec nous votre avis ! 0