Les règles d’hygiène de base

Taille du texte: A A A

« C’est toujours pire chez les autres ! » est sans doute la phrase que j’entends le plus souvent lors d’audits en salon.

 

Pourtant dans la plupart des cas, les peignoirs ne sont lavés qu’une fois par semaine et les serviettes un peu plus souvent. En matière de désinfection du matériel, c’est encore très aléatoire … Mettez vous à la place de vos clients pour savoir si vous accepteriez un peignoir déjà porté et des brosses pleines de cheveux? Alors, êtes-vous si sûrs que ce soit pire chez les autres?

Ne confondez pas « hygiène » et « propreté » ! Cette dernière est liée au rangement des espaces de travail tandis que l’hygiène fait référence au sanitaire, à la désinfection du matériel et au lavage des mains.

 

Règlementation : ce que dit la loi

Depuis 1955, le Règlement sanitaire départemental est très clair au sujet de l’hygiène: « les objets employés par les coiffeurs, manucures, pédicures et esthéticiennes doivent être entretenus de manière à ne transmettre aucune affection contagieuse et l’opérateur doit, pour chaque client, désinfecter ses instruments ». Il y a également un article concernant la propreté des peignoirs, ce que nous évoquions plus haut.

Garantir une hygiène de qualité, c’est assurer son devoir de sécurité envers vos clients et vos collaborateurs.

 

 

En tant que coiffeurs, nous manipulons du matériel reconnu comme piquant, coupant et tranchant. D’ailleurs, qui n’a jamais éraflé accidentellement un grain de beauté, une excroissance de peau visible ou dissimulé dans la chevelure ou une coupure beaucoup plus franche ? Si votre matériel n’a pas été correctement désinfecté, avez-vous pensé aux conséquences et aux possibilités de transmissions de maladies?

À ce sujet, je suis régulièrement contacté anonymement par des consommateurs souhaitant dénoncer le manque d’hygiène en salon. La Direction Départementale de la Protection des Populations (DDPP) se charge de mener une enquête dans ces salons. D’autre part sur le modèle américain, les clients n’hésitent plus à engager des actions en justice pour réparation.

 

 

D’un aspect qualitatif

Vous êtes certainement un excellent coiffeurs mais si en pratique ces points ne sont pas mis en oeuvre, vos clients risquent de ne pas garder un bon souvenir de votre salon, au risque d’aller voir ailleurs.

Sans vous le dire directement, vos clients y sont très sensibles et attendent de vous un service irréprochable.

C’est ce qui fait le standing de certaines franchises et de quelques indépendants qui ont mis l’accent sur ces points, comment ? Tout simplement en intégrant des processus qualité avec une réelle volonté de se démarquer de la concurrence avec un service irréprochable !

Partenaire d’une cinquantaine de CFA de CMA, je vais régulièrement à la rencontre d’apprentis. Il est  frappant d’écouter leurs expériences quand ils réalisent qu’en pratique, les peignoirs ne sont lavés qu’une fois par semaine et que la désinfection du matériel est quasi inexistante.

 

Ne soyez pas surpris, cela existe vraiment ! Alors, quelle image souhaitez-vous donner de votre salon ?

 

Pierre Barré

Partages
Partager avec nous votre avis ! 0