Le prochain président devrait être coiffeur !

Réservé aux abonnés
Taille du texte: A A A

Alors que des milliers de salons cherchent à embaucher sans succès, où sont passés les salariés ?

La pénurie est plus forte que d’habitude car bon nombre d’entre eux sont devenus auto-entrepreneurs à domicile, une bonne partie est au chômage et le reste en maladie ou en incapacité partielle ou totale… Le peu qui reste (les bons quoi…) s’arrache à prix d’or. Le pire, c’est que 80 % des arrêts maladies liés au travail concernent des jeunes de moins de 20 ans (source Agefos) ! Pour les anciennes générations, la maladie était une urgence, le chômage la honte…
La nouvelle génération pense que c’est un droit et un devoir de l’utiliser… Leurs meilleurs complices sont certains médecins complaisants qui fidélisent le « client » en le « baptisant » et en lui donnant du temps libre sur simple déclaration.

  • ABONNEZ-VOUS pour lire cet article

Abonnez-vous

Partages
Partager avec nous votre avis ! 2