Le gouvernement veut vous pousser à devenir indépendant

Taille du texte: A A A

Être coiffeur indépendant n’est pas toujours évident, pourtant, depuis l’élection d’Emmanuel Macron à la présidence de la République, toutes les mesures sont prises pour vous aider à créer votre business.

 

Depuis l’annonce de la fin du Régime Social des Indépendants et de l’allègement de différentes charges, il pourrait être intéressant de se pencher sur l’entrepreneuriat. En effet, Emmanuel Macron ne s’en cache pas, il veut pousser les jeunes et moins jeunes à tenter leur chance.

 

La fin du RSI pour rassurer les plus inquiets

Le rêve d’être indépendant et de se consacrer entièrement à l’exercice de son métier, se heurte parfois à la dure réalité. Des charges élevées, des dysfonctionnements du Régime Social des Indépendants (RSI) et des risques financiers en cas d’incapacité de travailler, conduisent de nombreux coiffeurs à ne pas se lancer. Cette réforme permettra aux salariés devenant indépendants de ne pas avoir à réaliser des démarches complexes pour conserver leurs droits. Ainsi, en supprimant le RSI il sera beaucoup plus simple et rassurant, pour les coiffeurs, de se lancer dans l’entrepreneuriat.

 

 

Démission et chômage ?

Autre détail important de la réforme, le gouvernement souhaiterait faciliter la rupture de contrat entre un salarié et son employeur. Selon le Premier ministre, Edouard Philippe les anciens salariés devraient pouvoir lancer leur activité sans pour autant dire adieu à leur droit. L’objectif est donc d’ouvrir le droit au chômage aux salariés démissionnaires souhaitant de créer leur propre structure.

 

 

Toutes les mesures annoncées par le gouvernement

  • Une augmentation du pouvoir d’achat : La baisse des cotisations famille et maladie offrira un gain de pouvoir d’achat à ceux gagnant jusqu’à 3 580 € net par mois.
  • Une exonération d’un an de cotisation : Lors de la création d’une entreprise (jusqu’à 30 000 € de revenus).
  • Protection sociale : Le régime social des indépendants sera adossé au régime général dès le 1er janvier 2018 et disparaîtra après une période de transition de deux ans.
  • Simplification des démarches : Le gouvernement promet de réduire les formalités demandées aux indépendants.

 

Ça y est ! Vous n’avez plus aucune raison de ne pas réaliser votre rêve ;)

 

 

 

Catégories: Actualités, S'informer
Partages
Partager avec nous votre avis ! 0