La suite du parcours de Geoffrey Tentillier, gagnant de Biblond the Hairdresser

Taille du texte: A A A

Le concours Biblond the Hairdresser c’était le 14 septembre 2014, et oui le temps passe vite ! Souvenez-vous, Geoffrey avait gagné avec 40 % des votes. Il nous dévoile la suite de son parcours dans une interview.

Petite piqûre de rappel si vous n’avez pas suivi le concours Biblond the Hairdresser . Après le concours Geoffrey nous avait confié vouloir passer tous ses entretiens  avant de décider vers quel salon  de coiffure il voulait aller. Quelques mois après, il a enfin pris sa décision. Nous l’avons donc contacté !

 

B : Quel salon de coiffure as-tu choisi ?

G : Après avoir longuement hésité entre 6 puis 3 salons, j’ai eu un coup de cœur pour Vog. Je me voyais évoluer rapidement dans ce groupe, c’est aussi celui qui me proposait le meilleur poste. J’ai la chance d’être aujourd’hui coiffeur-formateur.

 

B : As-tu eu une formation au préalable afin de te préparer à ce nouveau métier de formateur ?

G : Non, je n’ai pas eu de formation, j’apprends tous les jours. Mes collègues formateurs me donnent des astuces.

 

B : Comment s’est passé ta première semaine ?

G : Très bien ! Je suis de plus en plus intégré aux stages. J’ai pu passer une journée au salon pour me familiariser, même si je n’y serai pas souvent. Le métier de formateur me plaît vraiment, c’est réconfortant de trouver sa voie !

 

B : Formes-tu en solo ou en équipe ?

G : Pendant deux ou trois mois, je travaillerai en équipe puis je formerai tout seul.

 

B : Quelles sont les qualités requises pour ce métier  de formateur?

G : Ce métier demande d’être pro en toute circonstance, il faut être pointilleux et bien maîtriser le cours pour être parfaitement crédible. Il est également important d’aimer partager et recevoir !

 

B : Quels sont tes projets ?

G : Je me vois évoluer dans le groupe année après année, j’ai envie d’apprendre le plus possible et d’échanger, rencontrer les grands noms de la coiffure. En plus du métier de formateur, je suis très attiré par celui de directeur artistique ou d’animateur en France ou à l’étranger.

Catégories: Actualités
Partage
Partager avec nous votre avis ! 0