La Maison Rose, pour accueillir les malades du cancer

Taille du texte: A A A

Le 1er février 2016, la première Maison Rose de France a ouvert ses portes à Bordeaux. Le but : réenchanter la vie des femmes atteintes de cancer.

 

Les femmes atteintes d’un cancer ont désormais un lieu pour trouver réconfort et bien-être. Conçue par l’association Rose, qui édite Rose Magazine, une revue tirée à 180 000 exemplaires et distribuée dans tous les hôpitaux, la Maison Rose s’étend sur 130m². Un espace permettant de se retrouver, boire un thé, discuter ou encore bouquiner. Plusieurs activités sont aussi proposées tout au long de la semaine : cuisine, beauté, bien-être, sophrologie, relaxation, etc. Ce lieu se positionne dans l’idée d’apprendre et surtout de continuer à vivre malgré la maladie. Pour les femmes, le cancer est souvent synonyme de perte de la féminité et c’est ce à quoi l’association veut mettre un terme en répondant à diverses questions : où trouver des prothèses capillaires ? Ou et comment se procurer une lingerie adaptée aux changements du corps ?

 

 

Les hommes sont bienvenus

Ouverte gratuitement du lundi au vendredi de 10h à 18h, la Maison Rose n’est pas exclusivement réservée aux femmes. Même si les hommes ne seront pas forcément intéressés par les soins, les autres activités pourraient les tenter. Par exemple, le sport permet de réduire grandement la fatigue des malades, ainsi des activités physiques adaptées sont organisées. D’autre part, ils auront accès aux mêmes conseils qu’ils peuvent trouver dans le magazine Blu (version masculine de Rose Magazine). Que ce soient le bien-être, les aides juridiques, les démarches administratives, ou encore les séances de coaching « retour à l’emploi », les informations et formations prodiguées à la Maison Rose n’ont pas de limite de genre.

 

maison-rose-accueil

 

L’Oréal partenaire généreux

Pour que tout soit gratuit, la fondation a dû faire un appel aux dons. Pour son lancement, l’association à but non lucratif a reçu le mécénat de la Fondation L’Oréal. Celui-ci s’élève à 250 000 euros, dont 160 000 prennent en charge le coût annuel de fonctionnement. Toutefois, la Maison Rose recherche d’autres partenaires afin de durer et de se développer dans d’autres villes.

 

 

 

Une Maison Rose à Paris

Interrogée par Rue89, la cofondatrice Céline Dupré a confié qu’une Maison Rose devrait ouvrir ses portes à Paris en 2017. En installant ce type d’établissement dans la capitale, l’association pourrait prendre encore plus d’ampleur. D’autant plus que ce combat contre la maladie est aussi un combat politique. Récemment, l’association a obtenu du Parlement une amélioration du « droit à l’oubli », permettant aux anciens malades d’être assurés ou de contracter un prêt bancaire sans que leur passé médical soit un frein.

 

Le site de Rose Magazine : rosemagazine.fr

Catégories: Actualités, S'informer
Partages
Partager avec nous votre avis ! 0