La déco : Miroir

Taille du texte: A A A

On n’arrête plus Christophe-Nicolas Biot ! Il ouvre une cabine de coiffure au Lutetia, l’hôtel cinq étoiles de Paris et refait son salon mythique, la Maison de Coiffure, rue Saint-André-des-Arts. Un lieu propice à la détente et à la beauté, où les miroirs ont une place majeure. Visite guidée.

C’est en 2010 que Christophe-Nicolas Biot rachète l’adresse de renom, située dans le VIe arrondissement de Paris, à la coiffeuse Marianne Gray : le 52 de la rue Saint-André-des-Arts devient son premier salon parisien. En 2017, il devient propriétaire des murs de cet hôtel particulier du XVIIe siècle. « C’était le moment de marquer un tournant tout en inscrivant mon empreinte à 100 % », souligne le maître des lieux qui avait une vision précise de la rénovation qu’il souhaitait. L’idée ?……

La suite de l’article est réservée à nos abonnés… Abonnez-Vous !

 

 

 

  • INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT pour lire cet article

Abonnez-vous

Catégories: Actualités
Partage
Partager avec nous votre avis ! 0