La coupe courte revient en force

Taille du texte: A A A

La coupe courte est idéale pour changer de tête, si elle va potentiellement à tout le monde, il convient de respecter certaines règles…

La mode des cheveux courts a presque 100 ans

Lancé par des icônes des années 1920, le phénomène des « garçonnes » s’est vite internationalisé. Aux États-Unis, l’actrice Louise Brooks est la pionnière
avec son carré court avec frange. De nombreuses femmes l’ont très vite adopté. Couper ses cheveux constitue une vraie revendication de liberté et d’indépendance. Une femme à coupe courte reflète une image de femme de caractère qui
souhaite s’émanciper. Cette tendance des années folles se manifeste aussi en France avec Coco Chanel et son carré court bouclé. Elle fait son grand retour dans les années 1960. On se souvient de la mythique coupe très courte – une des plus chères de l’histoire : 5 000 dollars – que Vidal Sassoon a réalisée sur Mia Farrow en 1968. Le pixie cut de Jean Seberg dans le film À bout de souffle a également marqué
les esprits.

Profil psychologique de la femme qui porte les cheveux courts

Les cheveux longs représentent la protection et la féminité. Les couper est symbolique : on coupe en quelque sorte ses protections pour se mettre en lumière. On assume ce que l’on est… Il est important de différencier les deux types de
coupes.
– La coupe courte dure conviendra à celle qui aime les défis et veut prendre des décisions. Elle révèle le côté masculin.
Ex : coupe brosse, coupe rasée…
– La coupe courte douce, plus arrondie conviendra à celle qui souhaite garder sa féminité tout en voulant être indépendante. Ex : carré court, pixie cut…

Une tendance coiffure qui durera ?

Les tendances existent toujours en fonction de l’époque, et aujourd’hui, comme l’affirme Marc Dugast, la tendance durera tant que durera cette période de doute économique que nous connaissons. Mais cela peut être aussi la traduction
d’un choc émotionnel qui entraîne une volonté de nouveauté. La coupe courte est alors synonyme de changement de vie, comme une mutation vécue souvent vers la fin de l’adolescence ou la quarantaine.

Pour Giovanni Di Stefano,le style coupe courte revient en force car on « se lasse » des carrés et dégradés longs de ces dix dernières années.

 La coupe courte  idéale

Boyish, au bol, pixie cut, asymétrique, courte rasée, avec ou sans frange, frisée ou lisse… Les clientes ont le choix et trouveront forcément la coupe idéale.

L’avis du coiffeur Christophe Gaillet

Les coupes ont toujours été réinventées, Louise Brooks a été l’une des pionnières. Audrey Hepburn, Twiggy, Sharon Stone, Natalie Portman et dernièrement Vanessa Paradis… Le court détourne le glamour de tous les clichés et selon moi, cela lui donne plus de piquant et de caractère.

L’entretien de la coupe courte

Romain, coiffeur de Toni&Guy : « Les cheveux courts demandent moins de soins, mais plus de coiffage et d’entretien que les cheveux longs. » Une coupe courte implique des rendez-vous chez le coiffeur plus réguliers, toutes les cinq ou six semaines.

Outils indispensables : sèche-cheveux, peigne et brosse à petit diamètre.
Produits coiffants : on préférera gels, cires et
sprays fixants. Il existe des gels pour réaliser un wet look. Mélangez-le à du sérum pour ne pas abîmer les cheveux de vos clientes.

Merci à Marc Dugast, Giovanni Di Stefano et Romain pour leurs précieux conseils.

Catégories: Actualités
Partages
Partager avec nous votre avis ! 0