La coloration et les enfants

Taille du texte: A A A

Faut-il laisser les enfants se colorer les cheveux ?

Récemment, une maman a posté sur son compte Instagram des photos de sa fille arborant une coloration #LittlePony. Afin d’assurer qu’il n’y aurait aucun problème, la jeune femme s’est renseignée : « Je lui ai dit que si l’école lui donnait la permission, je le ferai. Ils ont dit oui. Elle a les cheveux très clairs donc tout ce que j’ai eu à faire fut d’appliquer la coloration temporaire. J’ai essayé de la dissuader pour le crâne rasé, j’avais peur qu’elle regrette. Mais elle n’en démordait pas et elle adore ». Ainsi, la jeune femme a craqué et a laissé sa fille réaliser son rêve capillaire. Mais, c’était sans savoir ce qui allait arriver.

Une fois la photo postée sur le réseau social, la maman a dû faire face à une pluie d’insulte et a été accusée de détruire les cheveux de sa fille. Pourtant, elle a veillé à n’utiliser que des produits non toxiques.

Ce qu’il faut retenir

Une coloration n’est pas à prendre à la légère. Avant de céder à la demande d’un enfant et de ses parents, pesez le pour et le contre. Mais le plus important, choisissez des colorations adaptées ne contenant rien d’agressif pour les cheveux et le cuir chevelu.

Les clients mineurs

Si des prestations de coloration, de décoloration sont demandées par des mineurs, on vous conseil de ne rien effectuer et de prendre des précautions et de contacter les parents. En effet, les produits professionnels qui seront alors utilisés, sont susceptibles de déclencher davantage de réactions allergiques chez les jeunes.

Catégories: Actualités, S'informer
Partages
Partager avec nous votre avis ! 1