Jacques Seban l’exemple de la diversification en distribution coiffure

Taille du texte: A A A

Augmenter les gammes, proposer toujours plus de nouveaux produits aux clients coiffeurs… une nécessité pour les distributeurs. Exemple avec Jacques Seban.

Proposer une seule catégorie de produits coiffure ? Une seule marque ? Impensable aujourd’hui pour une société de distribution de produits, tant les coiffeurs ont des besoins divers et variés. Chez Jacques Seban, il est loin le temps où, dans les années 1970, ce distributeur de grandes marques ne proposait que de l’outillage ! Des bigoudis aux bacs de lavage, en passant par les sèche-cheveux, et sans oublier les marques prestigieuses… Il n’y a qu’à parcourir les pages du site Internet pour comprendre que deux catalogues, l’un pour l’outillage, l’autre pour le mobilier, ne sont pas du luxe pour contenir l’offre pléthorique du distributeur !

Etre à l’écoute des coiffeurs

Depuis quarante ans, l’ambition de la marque est d’accompagner au plus près les coiffeurs, de répondre à leurs besoins et de cerner, au mieux, leurs attentes. « Nous sommes en évolution permanente, dit Gérard Chabert, directeur général de la marque. Nous recherchons sans cesse les meilleurs produits qui combinent qualité et juste prix. » Alors, tout au long de l’année, Jacques Seban déniche les dernières innovations pour étoffer sa large sélection. « Anticiper, c’est très difficile, rappelle Gérard Chabert. Pour trouver le nouvel outil performant, il faut avoir des contacts, parcourir les foires, les salons, avoir des fournisseurs dans le monde entier, mais surtout être à l’écoute des coiffeurs. » Parmi les dernières trouvailles du patron ? Des peignoirs antitaches, des tondeuses avec batteries au lithium et un tas de nouvelles brosses.

« Ce qui est essentiel, c’est que les coiffeurs aient confiance en notre sélection », Gérard Chabert

Si certains produits incontournables sont vendus exclusivement chez Jacques Seban, cette diversification et cette recherche de l’innovation sont, selon le directeur, nécessaires. Tout particulièrement en période de crise. « Si nous ne vendions que Parlux, les grossistes nous en commanderaient quelques dizaines et iraient acheter d’autres produits ailleurs ! Augmenter notre gamme nous permet de vendre plus. Mais cette dernière bénéficie aux grossistes qui peuvent centraliser leurs achats et livrer plus rapidement. Elle profite également aux coiffeurs qui peuvent ainsi acheter au meilleur prix tout en étant assurés de la qualité de leurs produits. » Mais hors de question « d’empiler les produits sans savoir d’où ils viennent ». La société met un point d’honneur à ne rajouter à son offre que des produits sélectionnés auprès des fabricants les plus performants et testés par des coiffeurs. « Quelques nouveautés peuvent nous échapper, mais nous sommes intransigeants sur la qualité car ce qui est essentiel, c’est que les coiffeurs aient confiance en notre sélection. »

Un démêlage REVOLUTION ’HAIR

Les nouvelles brosses de Jacques Seban signent la révolution du démêlage. Sur cheveux secs ou mouillés, les brosses Revolution’Hair démêlent en douceur grâce à leurs poils souples implantés en V. Elles n’agressent pas le cuir chevelu et sont utilisables sur tout type de cheveux et d’extensions.

Bonus : des coloris acidulés parfaits pour avoir la pêche à la rentrée !

Catégories: Actualités
Partage
Partager avec nous votre avis ! 0